Auteur Sujet: Sur la douceur du baryton... quelques petites choses  (Lu 14610 fois)

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 510
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Sur la douceur du baryton... quelques petites choses
« Réponse #150 le: 01 mars 2019 à 23:07:30 »
ben.. on entend bien au moins au début (couplet 1 et refrain 1) les 4 temps de chaque mesure marqués par le piano
ce sont les down, que tu fais à l'ukulele
et sur le dernier temps de la mesure tu remontes sur le même accord (Up) et tu redescends (Down) sur l'accord suivant

la chanson est suffisamment lente pour bien se caler en suivant le tempo donné par le piano

Ukuleleïla

  • Baryton
  • Messages: 9 060
  • Insoumise φ
    • GineCanon
Re : Sur la douceur du baryton... quelques petites choses
« Réponse #151 le: 04 mars 2019 à 21:51:27 »
Je crois que j'ai compris tes explications, Bernie  :)
J'ai tenté le truc sur Kala concert...  un peu trop concentrée sur le strumming au détriment du chant et de l'interprétation, mais pas grave, c'est un début.

Merci infiniment pour ton aide !
Régis&Régine on the sound cloud
SoundCloud
Jeu-thaime
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison - M. Colucci

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 510
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Sur la douceur du baryton... quelques petites choses
« Réponse #152 le: 05 mars 2019 à 11:39:49 »
super pour la mise en place du strum/chant :top:

sur le reste de la chanson tu peux aussi utiliser sur le même principe le 2ème strum proposé sur la partoche

Ukuleleïla

  • Baryton
  • Messages: 9 060
  • Insoumise φ
    • GineCanon
Re : Sur la douceur du baryton... quelques petites choses
« Réponse #153 le: 05 mars 2019 à 21:55:59 »
sur le reste de la chanson tu peux aussi utiliser sur le même principe le 2ème strum proposé sur la partoche
Oui, j'ai tenté de l'appliquer sur certaines parties,  comme sur le final par exemple, mais c'était pas top.
Y a du  travail encore,
merci Bernie  :)
Régis&Régine on the sound cloud
SoundCloud
Jeu-thaime
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison - M. Colucci