Auteur Sujet: Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?  (Lu 4714 fois)

Luke-O

  • Tenor
  • Messages: 4 410
  • C6 H12 O6
    • My Funnel
Re : Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #45 le: 21 avril 2016 à 19:48:03 »
Quand aux classiqueux il y en a aussi qui ont un peu d'oreille
Quand ? Quant ? Kant ?

Les classiqueux ont surtout des buffets pour distraire l'auditoire.
Quasi per infundibulum emittere.
Prout !
Liberté Égalité Fatuité

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 13 486
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Re : Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #46 le: 21 avril 2016 à 20:16:27 »
Quand ? Quant ? Kant ?

Les classiqueux ont surtout des buffets pour distraire l'auditoire.
Nan nan !  moi je parlais des vrais, Bach, Mozart etc... (qui devaient avoir des buffets aussi d'ailleurs, je suppose)

Noctiluke

  • Concert
  • Messages: 1 592
Nan nan !  moi je parlais des vrais, Bach, Mozart etc... (qui devaient avoir des buffets aussi d'ailleurs, je suppose)
Bach un classiqueux? C'était pas un baroqueux plutôt?
"Quand j'hésite entre de la viande ou du poisson moi j'prends du canard"

pim999

  • Sopranino
  • Messages: 38
Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #48 le: 21 avril 2016 à 20:24:38 »
Cela aurait bien fait rigoler le bluesman du Delta qui frottait sa guitare pourrie avec un couteau ou un bout de verre, non?
Donc, peut-être que les gros noirs bluesmen du Mississippi ne connaissaient pas la musique, en tout cas, ils avaient plus d'oreille que les adeptes du clavier bien tempéré et autres classiqueux de mes deux.
Il faut arrêter les clichés... Que ça soit aux débuts du blues ou les débuts du jazz, ce n'était pas juste des pauvres ruraux (pour le blues) ou (urbains) ignares qui travaillaient juste à l'oreille. Tous les musiciens de l'époque n'ont sans doute pas eu une grande culture musicale, mais il y en avait dans le lot qui ont eu cette culture : que cela soit par l'église, par les fanfares ou par l'armée (ou par d'autre biais), il est indéniable que (au moins) les bases de l'harmonie étaient connues. Et les uns s'inspirant des autres, empruntant un bout de chanson, ou une suite d'accords, cela a permis de donner naissances à ces deux courants musicaux. Dans le lot, il y en avait sans doute qui avaient beaucoup d'oreille, ou beaucoup d'idées, ou beaucoup de bagage théorique (comme par exemple WC Handy), et d'autres qui avait moins de l'un ou de l'autre... et qui l'empruntait à droite à gauche.

Maintenant, ma question était effectivement en partie théorique (ne serait-ce que parce que le sujet m'intéresse). Je remercie les personnes qui y ont répondu ou qui m'ont amené des éléments. En revanche, ma question n'était pas "est-il bien ou mal de se poser des questions théoriques sur un courant musical donné ?", ni "y a-t-il des recettes miracles qui me transformeront en un super bluesman en 10 jours ?"
« Modifié: 21 avril 2016 à 20:26:29 par pim999 »

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 13 486
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #49 le: 21 avril 2016 à 20:36:46 »
En revanche, ma question n'était pas "est-il bien ou mal de se poser des questions théoriques sur un courant musical donné ?", ni "y a-t-il des recettes miracles qui me transformeront en un super bluesman en 10 jours ?"
Bah, tu sais quand on lance un sujet sur un forum (je te laisse chercher l'étymologie de forum) on peut s'attendre à avoir diverses contributions, des plus sérieuses aux plus loufoques...
Et encore parler du delta blues comme d'une musique de transmission orale n'est en rien un cliché et on apprend encore énormément de cette manière dans pas mal de traditions musicales, parfois même très élaborées comme la musique classique de l'Inde.
Quand à la formation classique (pour répondre à Luke), elle manque parfois effectivement de séances d'improvisation. Dans la musique ancienne (au conservatoire de Toulouse, mais aussi celui de Tours utilise ça souvent), nous avions des sessions où nous prenions un "ground" (une basse harmonique qu'on retrouve dans pas mal de compositions, comme le passemezzo antico, la romanesca, la bergamasque etc..) et nous improvisions à tour de rôle pendant que les autres jouaient la séquence d'accords. Nous étions dans une démarche assez proche de celle des bluesmen et jazzmen et c'est là qu'on apprend le mieux.

pim999

  • Sopranino
  • Messages: 38
Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #50 le: 21 avril 2016 à 20:57:02 »
Je n'ai pas dit que le blues n'était pas une musique de transmission orale (ou que c'était un cliché). Le cliché pour moi est de considérer que les musiciens de blues n'avaient aucune connaissance musicale théorique mais une inspiration quasi divine (ou diabolique... c'est selon). Je suis convaincu qu'il s'agit bien d'une musique de transmission orale (par opposition à la transmission écrite), mais au sein d'une population comprenant des personnes plus ou moins musicalement cultivés. La structuration du blues en 12 mesures avec une grille bien définie répond bien à un besoin de pouvoir jouer ensemble et partager sans nécessité d'avoir une partition ou de connaîtra le morceau, mais je doute fort que cette structuration se soit faite sans un minimum d'apport théorique (justement par des gens tels que WC Handy).

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 13 486
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #51 le: 21 avril 2016 à 20:58:59 »
Oh il y a des blues à 11 mesures, d'autre à 17... savaient peut-être pas très bien compter...  >:D

Domiuke

  • Tenor
  • Messages: 7 822
  • “Musique : une pompe à gonfler l'âme.”
    • MéliMélo swing & blues
Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #52 le: 21 avril 2016 à 21:12:40 »
Oh il y a des blues à 11 mesures, d'autre à 17... savaient peut-être pas très bien compter...  >:D

Pour en savoir un peu plus, mais pas forcément pour mieux le jouer :

http://ukulele-forum.fr/index.php?topic=6157.msg118255#msg118255

Noctiluke

  • Concert
  • Messages: 1 592
Re : Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #53 le: 21 avril 2016 à 21:16:49 »
Pour le reste, la science nous montre que la 7 mineure est naturelle dans le spectre engendré par la fondamentale.
Donc, peut-être que les gros noirs bluesmen du Mississippi ne connaissaient pas la musique, en tout cas, ils avaient plus d'oreille que les adeptes du clavier bien tempéré et autres classiqueux de mes deux.
Cela me fait mal au c.. de l'admettre, mais il semble bien que Luke-O ait encore raison.
On peut voir que la septième mineure naturelle apparaît bien dans les premières harmoniques d'octave, juste après la quinte et la tierce, mais elle a été rejetée, ou mise entre parenthèse, de la théorie européenne très tôt parce qu'il n'y avait pas de place pour elle dans notre système diatonique d'intervalles tempérés égaux. On peut certes la chanter, mais impossible de la jouer au piano, par exemple...C'est comme si cette note se situait entre deux touches du clavier!
« Modifié: 21 avril 2016 à 21:29:09 par Noctiluke »
"Quand j'hésite entre de la viande ou du poisson moi j'prends du canard"

Jérôme

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 5 628
  • du dodo dodu
    • les carnets paresseux
Re : Re : Re : Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #54 le: 21 avril 2016 à 22:12:22 »
... mais impossible de la jouer au piano, par exemple...C'est comme si cette note se situait entre deux touches du clavier!


Sauf avec le piano oriental (en fait bilingue) d'Abdallah Chahine, tel que le décrit la BD de Zeina Abichared et vu là :


Plouf

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 7 088
Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #55 le: 21 avril 2016 à 22:21:06 »
Oh merci Jérôme !

Voilà quelque chose que je ne connaissais pas et l'article sur le livre de Zeina Abirached donne vraiment très envie de se plonger dans  son très beau bouquin...   :D

R i C o O

  • Tenor
  • Messages: 3 416
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #56 le: 21 avril 2016 à 22:25:29 »
Un peu de mal à comprendre cette hargne contre le musicien classique (ou "classiqueux" comme vous dites).
Je suis un "classiqueux" pur jus : quand je joue du piano, je joue du Bach, du Mozart, du Beethoven, du Chopin, du Brahms, du Rachmaninoff, du Prokofiev, du Debussy, du Ravel..etc. Et cela ne m'empêche pas du tout d'avoir envie de mettre à gratouiller un ukulélé en y mettant tout mon coeur.
Et sans dire que la méthode d'apprentissage classique de la musique est mieux que les autres, je pense pouvoir dire qu'elle forme d'excellentes oreilles. Une des composantes de la musique classique est qu'il faut savoir lire. Et c'est vrai que cette contrainte de la partition peut fermer quelques oreilles pendant un certain temps, mais dire que les musiciens classiques n'entendent rien me parait complètement erroné et exagéré.
Chaque esthétique musicale exploite principalement une procédure : le musicien classique a besoin de lire, le musicien jazz d'improviser, le musicien trad de mémoriser. Il n'empêche que pour moi, les meilleurs musiciens sont ceux qui savent lire, improviser et mémoriser. Pourquoi ce clivage? Pourquoi ce mépris?  ???

Jérôme

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 5 628
  • du dodo dodu
    • les carnets paresseux
Re : Re : Qu'est-ce qui fait qu'un turnaround "marche" ?
« Réponse #57 le: 21 avril 2016 à 22:28:31 »

@ RiCoO : désolé, je ne peux pas te répondre, je suis nul en clivage et en mépris (bon, je me vante un peu, je suis sur qu'il y a plein de gens qui me trouvent doués dans ces domaines).

Oh merci Jérôme !

Voilà quelque chose que je ne connaissais pas et l'article sur le livre de Zeina Abirached donne vraiment très envie de se plonger dans  son très beau bouquin...   :D

De rien  Plouf (ça fait pas de mal d'être  bien avec l'Adminmodo) ;)
j'ai d'abord eu un peu de mal avec des phrases comme "des illustrations très graphiques" mais oui, l'article donne envie de lire cette bd (vue à la bib, elle est très très belle). et cette idée d'inventer un piano bilingue, et de le faire (je connaissais pas non plus, bien sûr)!!