Auteur Sujet: ukulele tortue  (Lu 1288 fois)

te popaa iti

  • Tenor
  • Messages: 3 502
  • Insoumis (sauf si Ukuleleïla sort son fouet)
Re : ukulele tortue
« Réponse #15 le: 03 février 2018 à 11:16:12 »
De même pour l'écartement des frettes, dans un diapason donné, c'est bien défini, et on ne modifie rien.

En bas de page il y a un tableau. Tu entres la longueur de ton diapason (en mm) et ça te dit tout ce que t'as besoins. Merci qui ? Merci Tonton Rémy !

http://www.tontonremy.com/ukulele/instrument/page3/page3.html
Le paradoxe de TPI :Comment un individu peut-il être toujours un peu léger et en même temps si lourd ?

Ifig

  • Sopranino
  • Messages: 14
Re : ukulele tortue
« Réponse #16 le: 09 février 2018 à 19:46:31 »
Merci, c'est top !! Avec ça, plus de question à se poser, au niveau de la longueur du manche....cool, merci !  :)

Je me pose la question de faire un essai avant, me faire la main sur un instrument entièrement fabriqué, pour utiliser la carapace de manière sûre, sans la gaspiller. J'ai du citronnier, est-ce envisageable pour la table d'harmonie, ou alors ce sera à coup sûr un mauvais instrument ? C'est un bois dur, qui résonne bien, mais qui est bourré de contrefils, donc c'est l'exact opposé de l'épicéa qui est recherché pour ses fibres longues et bien parallèles. Je me lance, ou je commande de l'épicéa ? :o

te popaa iti

  • Tenor
  • Messages: 3 502
  • Insoumis (sauf si Ukuleleïla sort son fouet)
Re : ukulele tortue
« Réponse #17 le: 10 février 2018 à 10:04:14 »
Très bonne idée de faire un essai avant. Pour ça prend ce qui te tombe sous la main, ça marchera.
En Polynésie c'est système D. J'ai vu des tables de uke faites en contre-plaqué fin ou même avec plusieurs épaisseurs de cartons (genre bristol) collées entre elles. Ca marche. Avec du contre plaqué le son claque un peu comme quand tu mets des cordes trop tendues, je pense qu'avec l'accordage hawaïen (plus grave) ça doit amplifier le phénomène. Avec du carton c'est le contraire le son est un peu étouffé un peu comme quand en grattant les cordes tu laisses la paume de ta main frôler les cordes, je pense qu'avec l'accordage hawaïen le phénomène doit s'aténuer.
Pour le citronier je ne sais pas, je ne connais pas ce bois. Avec le contre-fil c'est bien plus chiant à travailler.
Sinon j'ai réfléchit un peu à la forme de la "raquette". Sur ta carapace, si il y a un évasement au niveau de la sortie de la tête (de feu la tortue) tu pourrais en profiter pour en faire sortir le manche. Si il ya d'autre évasement (pour les pattes et la queue) ne pas les obstruer par la raquette et s'en servir d'ouïes.
« Modifié: 10 février 2018 à 10:05:53 par te popaa iti »
Le paradoxe de TPI :Comment un individu peut-il être toujours un peu léger et en même temps si lourd ?

Ifig

  • Sopranino
  • Messages: 14
Re : ukulele tortue
« Réponse #18 le: 10 février 2018 à 10:30:09 »
Merci de ta réponse. Pour la carapace, je n'ai que le dos, pas la partie ventrale, donc il faut que je fasse une table d'harmonie.

Quand tu dis que ça "marchera", ça fera un bon instrument quand même (je ne cherche pas un stradivarius, mais bon, si je passe quelques heures, autant que ça vale à peu près le ukulele made in taiwan) , ou tu veux dire qu'on entendra le son quoi qu'il arrive ?

Plouf

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 6 702
Re : ukulele tortue
« Réponse #19 le: 11 février 2018 à 12:23:34 »
Pour la carapace, je n'ai que le dos, pas la partie ventrale

Tu n'as que la dossière, pas le plastron.  ;)

C'est quelle espèce de tortue ? Et d'où vient-elle ?

Si tu ne le sais pas peux-tu poster une photo ?