Auteur Sujet: Cet Enfant, Que Je T'avais Fait (Régis & Régine) J.Higelin & B.Fontaine  (Lu 857 fois)

JAZZ'o-Fils

  • Concert
  • Messages: 1 188
  • Marin sous-marin }< )))°>
Bonjour,
Régis & Régine vous propose un nouvel hommage à Jacques Higelin.

C’est bientôt les Francofolies de La Rochelle et Le Grand Jacques  y venait régulièrement.
Désormais, on ne le reverra plus...
La dernière fois, je crois, c’était en 2014 où il a fait un duo avec Camille.
(Elle n’avait pas trop bien appris son texte, et il l’a aidé gentiment)
Avec elle donc, ce soir-là, il reprend : Cet enfant, que je t’avais fait…
sa première chanson connue sortie autour de 1968 dont il avait écrit la musique et Brigitte Fontaine les paroles.
A l’époque, cette chanson passait régulièrement à la radio nationale.

A la première écoute, on perçoit un malaise quasi psychotique.
 L’homme et la femme se parlent mais sans dialoguer réellement.
 Chacun fait sa comm’ sans s’écouter et la structure musicale suit le même shéma.
"L’homme" tutoie la femme sensée être sa compagne.
Il lui demande de façon obsessionnelle et avec reproches ce qu’est devenu « le 2ème enfant » et on n’en sait pas plus.
"La femme" vouvoie l’homme,  comme une mise à distance, élude les questions pressantes sur cet enfant et  ne parle que de son désir affectif et sexuel.

C’est une chanson énigmatique à replacer dans son contexte de l’époque, celle du général De Gaulle, des trente glorieuses et du baby-boom, encouragé par les  autorités.
Il fallait repeupler la France !
Mais, en ces dernières années 60’ bien sclérosées, cela craquait de partout, et la jeunesse avait soif de liberté.
Alors, « L’homme » représenterait cette France où l’homme travaille et la femme doit s’occuper des enfants,
  « La femme » représenterait l’émancipation féminine à conquérir, sa liberté sexuelle et l’accès à l’avortement…
Cela fait déjà 50 ans !


Régine : Chant
Régis :  Chant, ukulélés handmade: Maka1, Maka6, (solo sur Maka1),  Basse
le Maka6 est désormais parti pour l'ïle de La Réunion


Lien audio Soundcloud :



   
« Modifié: 29 juin 2018 à 15:16:42 par JAZZ'o-Fils »

Jérôme

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 5 173
  • du dodo dodu
    • les carnets paresseux
toujours égaux à vous deux, les deux là !!

c'est qui les images ?

Toko

  • Concert
  • Messages: 1 631
  • Ukalele blong mi !
C'est très réussi !
Les arrangements tout en douceur mettent bien valeur le texte et vos voix qui s'accordent si bien.
If you want to make, make !
Mes p'tites covers - Nuage de son - Mon tube

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 3 524
Régis, nous étions ensemble lundi dernier à Oléron.
Tout juste revenus à Clermont, Séve et moi avons le plaisir de te réentendre en compagnie de Régine.
Cet duo est une nouvelle fois d'excellente facture, vos deux voix, le son de tes instrus...
Bon choix de texte et de vidéo.
Bravo R&R !
De Bernie : "une expression qui garde tout son sens... Le BOUC est final !"

JAZZ'o-Fils

  • Concert
  • Messages: 1 188
  • Marin sous-marin }< )))°>
Merci de vos retours.
 :)
Oui, Olivier, nous avons passé une excellente journée à Oléron.
un petit plus du séjour de l'été dernier.
 8)

j'ai expliqué ma version eu début de page,
je voudrais vous demander ce qu'évoque le texte de la chanson pour vous.

R i C o O

  • Modérateur local
  • Concert
  • Messages: 2 691
  • Ukulélé, poil au nez.
Oui super bien !
J'adore l'accompagnement.
Et ça fait plaisir d'entendre vos voix à tous les 2. Ça faisait trop longtemps !

Noctiluke

  • Concert
  • Messages: 1 573
Moi cette chanson m'a toujours fait penser à l'avortement, effectivement...
"Quand j'hésite entre de la viande ou du poisson moi j'prends du canard"

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 17 570
    • Rendev'Uke à Paris
Higelin aurait-il donc été contre l'avortement ?

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 3 524
J'aime bien l'explication pertinente fournie sur la vidéo suivante :

https://www.rtbf.be/lapremiere/article/detail_cet-enfant-que-je-t-avais-fait-une-chanson-qui-en-sourdine-parle-de-l-avortement?id=9709025

Comme l'a souligné Régis, il s'agit d'un dialogue de sourds, sur fond d'avortement.
La femme sortirait tout juste de l'épreuve de l'avortement ("je n'ai plus la grippe") et planerait complètement, tandis que l'homme de cette année 1968, exclu de ce problème d'avortement alors illégal et pensé exclusivement par les femmes, ne s'imaginerait même pas de quoi il s'agit, naïvement.

Auquel cas Higelin et Fontaine n'étaient pas contre l'avortement, mais chantaient ce problème de société émergeant.
De Bernie : "une expression qui garde tout son sens... Le BOUC est final !"

chrisilele

  • Soprano
  • Messages: 365
  • "Take it easy but take it" ...
 ... en tout cas, moi, votre interprétation m'a beaucoup émue.:-*
Je n'ai jamais pensé à l'avortement  en l'écoutant, j'ai plutôt toujours pensé que "l'enfant" signifiait autre chose, un vécu commun dont elle ne veut plus. Et pour moi, c'est lui qui ne l'entend pas, elle, et pas le contraire.

Ukuleleïla

  • Baryton
  • Messages: 8 593
  • Insoumise φ
    • GineCanon
C'est une  belle chanson, très touchante...
et qui pourrait se prêter à différentes interprétations, en effet.
C'est gentil d'avoir pris le temps d'exprimer la vôtre, merci.
Moi, à la première  écoute, je m'étais dit qu'elle devait être en plein traumatisme après avoir perdu un jeune enfant, au point d'être incapable  d'expliquer à son compagnon ce qui s'était passé.
Je la sentais  perdue  et complètement ailleurs, comme sous tranquillisants. Je l'imaginais dans le salon d'une maison de repos, par exemple... et lui, la visitant,
jusqu'à ce que je lise, sur le net, qu'il pouvait s'agir  d'avortement.
Faudrait demander à Brigitte  Fontaine.

Merci à tous  de vous être arrêtés,  ça fait plaisir.
Régis&Régine on the sound cloud
SoundCloud
Jeu-thaime
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison - M. Colucci

JAZZ'o-Fils

  • Concert
  • Messages: 1 188
  • Marin sous-marin }< )))°>
Higelin aurait-il donc été contre l'avortement ?
Tu aurais une info ?
Sinon, Il est trop tard pour lui demander !
Peut-être en a t’il parlé, à voir dans les archives…
En tout cas, il a été contre au moins par trois fois, pour  Arthur, Izïa et Kên !  :bouffon:
Et il ne l’a pas regretté puisqu’il ne les a pas déshérité, lui ! O:-)

Trêve de plaisanterie, c’est Brigitte Fontaine qui a écrit les paroles, il est encore possible de lui demander. Qui s’y colle ?

J'aime bien l'explication pertinente fournie sur la vidéo suivante :
https://www.rtbf.be/lapremiere/article/detail_cet-enfant-que-je-t-avais-fait-une-chanson-qui-en-sourdine-parle-de-l-avortement?id=9709025
Auquel cas Higelin et Fontaine n'étaient pas contre l'avortement, mais chantaient ce problème de société émergeant.
Ah oui, intéressant cet article !

... en tout cas, moi, votre interprétation m'a beaucoup émue.:-*
Je n'ai jamais pensé à l'avortement  en l'écoutant, j'ai plutôt toujours pensé que "l'enfant" signifiait autre chose, un vécu commun dont elle ne veut plus. Et pour moi, c'est lui qui ne l'entend pas, elle, et pas le contraire.
C'est une hypothèse aussi.

Moi, à la première  écoute, je m'étais dit qu'elle devait être en plein traumatisme après avoir perdu un jeune enfant, au point d'être incapable  d'expliquer à son compagnon ce qui s'était passé.
Je la sentais  perdue  et complètement ailleurs, comme sous tranquillisants. Je l'imaginais dans le salon d'une maison de repos, par exemple... et lui, la visitant,
ah oui, c'est aussi une explication qui se tient.


Si on considère que "cet enfant " représente l'amour,  la chanson pourrait évoquer un amour trahi, par 2 fois ?
 :-\

De toute façon, s’il on considère que la chanson c’est de l’art (même mineur selon le grand Serge) celle-ci est très réussie.
Le principal ce n’est pas de savoir la vérité, s’il en existe une,  mais bien de saisir l’impact émotionnel qu’elle a en nous par le pouvoir qu’elle a de sonder notre vécu, et c’est bien intéressant d’en débattre. Il y a sûrement des points de vue auquel on n’a pas pensé.

Merci à vous...
« Modifié: 30 juin 2018 à 19:03:33 par JAZZ'o-Fils »

Luke-O

  • Tenor
  • Messages: 4 193
  • C6 H12 O6
    • My Funnel
Re : Cet Enfant, Que Je T'avais Fait (Régis & Régine) J.Higelin & B.Fontaine
« Réponse #12 le: 12 juillet 2018 à 12:53:00 »
Ça me rappelle un truc, mais lequel ? (one shot)

Moi je crois qu'il rend visite à Véronique Courjault.

La théorie pro-avortement élude le pan déconnecté de la locutrice. Elle ne tient pas deux secondes.
Ou alors elle étaie le fait qu'une femme qui avorte est folle, ou bien le devient. Assez contre-productif comme argumentation.
Quasi per infundibulum emittere.
Prout !
Liberté Égalité Fatuité

Luke-O

  • Tenor
  • Messages: 4 193
  • C6 H12 O6
    • My Funnel
Re : Cet Enfant, Que Je T'avais Fait (Régis & Régine) J.Higelin & B.Fontaine
« Réponse #13 le: 12 juillet 2018 à 13:00:51 »
La femme sortirait tout juste de l'épreuve de l'avortement ("je n'ai plus la grippe")
La grippe n'est qu'une référence à un morceau commun précédent :

Quasi per infundibulum emittere.
Prout !
Liberté Égalité Fatuité

JAZZ'o-Fils

  • Concert
  • Messages: 1 188
  • Marin sous-marin }< )))°>
Re : Cet Enfant, Que Je T'avais Fait (Régis & Régine) J.Higelin & B.Fontaine
« Réponse #14 le: 12 juillet 2018 à 21:41:22 »
Luko j’ai déjà dit que tu n’as rien à faire sur mes fils.
Tu le sais.
Alors, tu ramasses tes élucubrations et tu dégages.