Auteur Sujet: Lamentations d'un poil de cul  (Lu 879 fois)

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Lamentations d'un poil de cul
« le: 07 avril 2019 à 17:56:07 »
Pour le jeu Thème du mois et en hommage au poils de culs de tout horizon,
j'ai composé cette musique sur un vieux poème lyrique non signé
et attribué bien plus tard à Jules Verne ( le coquinou^^)



LAMENTATIONS D'UN POIL DE CUL
SOUNDCLOUD | HEARTHIS | INSTRUMENTAL | PDF


Il est dur lorsque sur la terre
Dans le bonheur on a vécu
De mourir triste et solitaire
Sur les ruines d'un vieux cul.

Jadis dans une forêt vierge,
Je fus planté, sur le versant
Qu'un pur filet d'urine asperge,
Et parfois un filet de sang.

Alors dans ce taillis sauvage,
Les poils poussaient par mes sillons,
Et sous leur virginal ombrage,
Paissaient de jolis morpions.

Destin fatal ! un doigt nubile
Un soir par là vint s'égarer,
Et de sa phalange mobile
Frotter, râcler et labourer.
________________________________________
                                 
Bientôt au doigt le vit succède,
Et, dans ses appétits ardents,
Appelant la langue à son aide;
Il nous déchire à belles dents.

J'ai vu s'en aller nos dépouilles
Sur le fleuve des passions,
Qui prend sa source dans les couilles,
Et va se perdre dans les cons.
________________________________________
             
Hélas ! l'épine est sous la rose,
Et la pine sous le plaisir
Bientôt au bord des exostôses,
Des chancres vinrent à fleurir.
________________________________________
Les coqs de leur crête inhumaine
Se parent dans tous les chemins :
Dans le département de l'Aine
Gambadent les jeunes poulains.

Mais, quand le passé fut propice,
Pourquoi songer à l'avenir ?
Et qu'importe la chaudepisse
Quand il reste le souvenir ?

N'ai-je pas vu tous les prépuces,
Avoir chez nous un libre accès,
Alors même qu'ils étaient russes,
Surtout quand ils étaient français.

J'ai couvert de mon ombre amie
La grenette de l'écolier,
Le membre de l'Académie,
Et le vit du carabinier.
________________________________________
J'ai vu le vieillard phosphorique,
Dans un effort trop passager,
Charger avec son dard étique,
Sans parvenir à décharger.

J'ai vu – mais la motte déserte
N'a plus de flux ni de reflux,
Et la matrice trop ouverte,
Attend vainement le phallus.
________________________________________
J'ai perdu, depuis une année,
Mes compagnons déjà trop vieux,
Et mes beaux poils du périnée
Sont engloutis dans divers lieux.
________________________________________
Aux lèvres des jeunes pucelles,
Croissez en paix, poils ingénus.
Adieu, mes cousins des aisselles,
Adieu, mes frères de l'anus !

J'espérais à l'heure dernière,
Me noyer dans l'eau des bidets,
Mais j'habite sur un derrière
Qu'hélas on ne lave jamais.
________________________________________
- Il eut parlé longtemps encore,
Lorsqu'un vent vif précipité,
Broyant, mais non pas inodore,
Le lança dans l'éternité.
________________________________________
Ainsi tout retourne dans la tombe,
Tout ce qui vit, tout ce qui fut,
Ainsi tout change ainsi tout tombe,
Illusions… et poils du cul.

alaouet

  • Soprano
  • Messages: 365
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #1 le: 07 avril 2019 à 23:38:51 »
Ça fait du bien en rentrant du turbin... j'en ris encore  :))

Et puis, j'ai beau en avoir écouté un bon paquet dans ma vie, je crois que c'est la première chanson qui parvient avec autant de brio à porter au pinacle le mot exostôses et rien que pour ça, et tant pis si j'en choppe une insolation, je te tire, ainsi qu'à Jules, mon sombrero.

Lotre

  • Concert
  • Messages: 1 748
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #2 le: 08 avril 2019 à 10:52:50 »
 :bouffon:

Quand même quels talents  :green: !
Bravo  >:D
Le ukulélé est une machine a ciseler des mélodies .

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #3 le: 08 avril 2019 à 16:17:14 »
C'est aussi un peu de boulot, j'ai fait 4 versions différentes avant de trouver celle qui m'allait  :'(
Le correcteur automatique ne reconnais pas ce mot, exostôses, je me demande même ce qu'il fout là...
J'ai lu la définition mais j'ai pas pigé le rapport  :-\
Dans tous les cas merci les gars  ;D

Garp84

  • Concert
  • Messages: 602
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #4 le: 08 avril 2019 à 16:22:23 »
Le correcteur automatique ne reconnais pas ce mot, exostôses, je me demande même ce qu'il fout là...
J'ai lu la définition mais j'ai pas pigé le rapport  :-\

Le mot hémorroïdes ne rimait pas avec rose… donc licence poétique !

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #5 le: 08 avril 2019 à 17:54:47 »
oué... sauf que exostôses c'est pas poétique, c'est même crade  :o

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 794
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #6 le: 08 avril 2019 à 19:49:29 »
Citer
oué... sauf que exostôses c'est pas poétique, c'est même crade  :o
mais comme, à la base, personne peu de gens le connaissent.. ça passe  :green:

sinon, concernant ces Lamentation d'un pdc
je vais éviter la vanne capillotracté
et je vais me contenté d'un " au poil ! " :top:
de circonstance

FZ

  • Soprano
  • Messages: 102
  • Je dis bonjour quand on me dit bonjour.
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #7 le: 09 avril 2019 à 15:50:15 »
_______
- Il eut parlé longtemps encore,
Lorsqu'un vent vif précipité,
Broyant, mais non pas inodore,
Le lança dans l'éternité.

Je suppose que ce vent est bruyant et non pas broyant ?

Bravo pour cet intermè(r)de poétique !

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #8 le: 09 avril 2019 à 16:46:49 »
Moi aussi je me suis fait la même réflexion mais non c'est bien "Broyant"
Pour être poétique, Le vent broie le poil en l'arrachant du cul...
Ce qui est certain c'est que le vent est bien un Prout  :D

Tombé par hasard dessus, me suis dit que ça inspire le poil :


bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 794
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #9 le: 09 avril 2019 à 19:41:24 »
hé hé
Domi était déjà passé par là ! ^-^
le titre même du fil avait pourtant de quoi te mettre le poil à l'oreille

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #10 le: 10 avril 2019 à 13:13:39 »
 ;)

Sur TonTube, elle a mis plus de vidéo  8)

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 3 895
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #11 le: 13 avril 2019 à 19:10:01 »
Je ne vois pas qui d'autre que toi ou peut-être Te Popaa aurait pu là faire celle-ci...
Osé et très bon !
De Bernie : "une expression qui garde tout son sens... Le BOUC est final !"

Kaptain Bigg

  • Concert
  • Messages: 1 072
    • Le site du Kaptain!
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #12 le: 14 avril 2019 à 00:09:39 »
Merci, j'aurais ajouté Benka dans ta liste 8)

arnalsauvage

  • Concert
  • Messages: 1 597
  • Ukulélistes de tous les pays, unissez-vous !
    • Le grenier d'Arnaud
Re : Lamentations d'un poil de cul
« Réponse #13 le: 15 avril 2019 à 19:46:20 »
 :) Un bien bel hommage à Jules Verne, et au poil de cul bien sûr !
Jolie compo !
Arnal Sauvage - Top 5 - club de ukulélé à Fontenay sous Bois - Les contes de l'apocalypse