Auteur Sujet: Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30  (Lu 1332 fois)

Nabuke O

  • Tenor
  • Messages: 3 128
  • Galérien de l'ukulélé
Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« le: 16 avril 2019 à 19:52:27 »



Mais pourquoi un tel titre me demanderez-vous? On va dire que jai été victime d’une situation que j’ai bien cherchée. J’avoue que ce petit mezzo soprano #30 de notre ami GG m’a fait longtemps del’œil non pas pour son format mezzo ou sa forme pineapple mais pour sa combinaison de bois : dos et éclisses en acajou, table en cèdre rouge. Devant mon hésitation persistante, Gérard m’a fait la généreuse proposition de me l’envoyer à l’essai en toute confiance... mais voilà, il n’était pas encore arrivé à la maison que notre ami recevait une proposition ferme d’achat. C’était le jeu, j’ai joué et jai.... Perdu !

Bref, je nai eu que quelques heures pour essayer ce petit bijou et vous donner mes impressions. Hélas, je nai pas eu le temps de faire un enregistrement. Ce que je peux dire est que grâce à lheureux acquéreur, ma raison naura pas à courber léchine face à mon désir...Bref, revenons au sujet.

Soyons clair dentrée, cest le troisième ukulélé by GG que je prends dans mes mains : celui de Valery, mon Santo, et donc ce fameux #30. Et comme à chaque fois, cest la même impression qui se dégage de ce petit pineapple : il est beau !! Et là, je ne parle pas desthétique mais de finesse, je ne parle pas de choix techniques mais de précision. Il ny a pa de bling bling mais aucun détail nest laissé au hasard, tout est pensé, travaillé, anticipé. Jai vu passer de grandes marques mais jai rarement vu un tel travail de précision, tout est parfait. Quon aime ou pas la forme, la simplicité, le format, le son, on ne peut être quimpressionné par la finesse du travail. Cest beau parce que cest quasi parfait et quand je dis quasi, je nai pas vu de défaut à cet instrument. Cest juste un pur bonheur de regarder ce travail. On y voit clairement la passion de Gérard et même un côté maniaque... respect. Pour dire , jai poussé le vice jusquà prendre un petit miroir et une lampe pour inspecter lintérieur. Cest aussi beau dedans que dehors. Le travail des barrages est juste exceptionnel.

Ok tout est magnifiquement bien ajusté, il ny a aucune trace même minime de colle sur les contre-éclisses... cest précis mais ça nen fait pas forcément pour autant un bon instrument. Alors quand est il vraiment ?

Coté confort de jeu, perso cest top. Le format mezzo soprano offre effectivement plus daisance pour mes grosses mains quun format soprano. Après, un bobo puriste (attention provocation volontaire mais très fortement amicale) diront que ce nest plus un soprano. Sur ce point là tout est discutable mais ça reste tout petit et tout chou... comme la dit ma fille avec sa forme ananas, il est trop mimi. Cest à mon sens un très bon compromis entre le soprano et le concert avec tous les avantages des deux formats. Ce qui ma le plus surpris en le prenant en main est lépaisseur de son manche : entre 1.5 et 2 mm de plus que mon santo. Jarrête les mauvaises pensées de suite, le manche reste très très fin (comparable à un kiwaya ou martin), celui du santo étant particulièrement fin. Je suppose que cette différence vient essentiellement de la nature du bois utilisé (cèdre contre acajou plus dense). Pour moi, cest le point fort de ce numéro 30. Il est parfait pour mes mimines. Certes, ça reste très subjectif, je suppose que des mains plus petites apprécieront plus le santo. Attention, je suis en train de pinailler car si on compare ces deux ukulélés à ceux en contreplaqué dun autre luthier très connu de poitou charente, je dirais que le manche dun GG est comme le circuit Paul Ricard, lignes droites ou courbes, tu peux y aller à donf, tout est super fluide, cest juste un pur bonheur. Après, on ne parle pas non plus de la même lutherie, ni du même prix. La vraie grosse amélioration par rapport au santo est le dégagement de la tête quand on joue sur la 1ere case...là ce nest plus subjectif, cest réel : avec un kiwaya, jai toujours la main calée contre les mécaniques, avec le santo il peut marriver de sentir les mécaniques (rarement), sur ce numéro #30 jai la même liberté que sur mon ténor. Là, il est fort car quand on regarde lensemble, tout est harmonieux et en main, tout est équilibré... bref côté confort, je conclus comme jai introduis (merci de ne pas rebondir sur la formulation Pf Glukoz), cest top. Dans ce format, pour moi (jinsiste sur la subjectivité de cet avis) , GG a trouvé la formule idéale. Je ne vous parle pas du réglage de laction basse (nickel).


Allez passons au plus important, le son !!! Et cest bien à ce niveau là que ce petit pineapple suscitait mon attention, jétais très curieux de connaîre le rendu de cette combinaison de bois et pour dire encore plus, jattendais depuis un moment cette proposition de notre ami GG. Ce que je peux dire est que la projection est au RDV, au moins autant que sur le santo qui lui projette bien plus que le KTS-6, le kmk-s ou encore le DC que jai eu ... cest pour dire. Et puis, je ne sais pas si cest la forme qui veut ça (je le pense toutefois), mais le bébé vibre de partout, cest juste impressionnant et agréable : on ne le ressent pas que par le son quil émet. Autre point, pour un instrument neuf qui demande encore à souvrir, il a un sustain déjà très présent et même supérieur à mon santo... cest de bonne augure pour la suite! Le son est effectivement chaud et tout en rondeur. Gérard le présente comme pas du tout claquantet je ne le rejoins pas vraiment car il sait lêtre (même si je nai pas osé le pousser dans ses retranchements de peur de labîmer dune rayure). La preuve en est, lattaque est bel et bien présente. Attaque, sustain, rondeur, une bien belle combinaison pour jouer en subitilité du bout des ongles ou de la pulpe des doigts... même si je ne lai pas strummé, jai nul doute quil comblera son propriétaire. Avec une table en cèdre et le reste de la caisse en acajou, je mattendais à un instrument trèsdans les médiums. En fait, il offre une palette bien plus large que mon santo (mais daprès Dominique Chevalier, cest aussi la forme Santo qui veut çà). Bref, cest très agréable, il a de très belles harmonies et na probablement pas fini de nous dévoiler son potentiel. Mon seul vrai regret et de ne pas avoir eu le temps de lessayer avec dautres jeux de cordes pour me faire un avis définitif. Les TTR donne (et cest aussi très subjectif) un son pluôt brigth et jaurais bien voulu voir ce quil dégageait avec des Worth Brown Médium (mes préférées +warmth) ou un jeu perso de Savarez. Pour moi, lessai na pas été assez long pour figer mon avis dessus mais, ce que je retiens est que dès les premières cordes frottées, il ma plu et que jaurais très certainement fini par craquer. Sur les dernier morceaux joués, je lai trouvé extra sur Geogia on My Mind ou Sweet Sue, Just you (jaurais aimé faire lenregistrement), très jazzy ce jouflu ... Bref, là, je suis en train de me faire du mal.


Encore un bel instrument que vient de réaliser notre ami Gérard. Pour résumer :
  •   une finesse de réalisation à admirer, à scruter, à faire saliver.
  •   un confort de jeu pour ce format qui, en ce qui me concerne, est au-dessus de ce que jai connu avant (ma référence était le soprano de DC devant les kiawaya et le santo de GG)
  •   un jeu chaud, du sustain, de l'attaque, des harmonies qui en font un ukulélé complet qui comblera les chanteurs qui s'accompagnement comme les joueurs solo comme moi plus adepte des ténors (habituellement).


Ce que je retiens aussi en comparant les 3 GG que jai eu la chance davoir entre les mains et en repensant aux différentes converstions de Gérard avec nous tous sur le forum, est que GG na de cesse daméliorer ses instruments. Rien nest figé, il prends note de tout ce quon lui dit, il ny a pas de fausse modestie, il analyse et fait évoluer ses instruments. Il ne doit pas être facile dêtre un GG tous les jours, car cest incontestablement un vrai perfectionniste.

Je le remercie pour sa confiance comme je remercie son propriétaire pour m
avoir permis de le jouer un peu avant lui, même si il est vrai que je lui aurai bien tordu le cou aux premières notes jouées...mais cest le jeu, jai joué, jai perdu.

PS : en relisant, j
ai limpression davoir un peu dénigré mon santo par rapport à ce pineapple. En fait non, cest deux instruments différents et étonnemment complémentaires. Concernant le Santo, je lai préféré à un mon DC, mon kms-k et mon kts-6 (le seul que je regrette), ce nest pas rien !!

Pour les photos, je vous renvoie sur le blog de GG http://gg-ukuleles-artisanaux.eklablog.com

Jérôme

  • Modérateur global
  • Tenor
  • Messages: 5 602
  • du dodo dodu
    • les carnets paresseux
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #1 le: 16 avril 2019 à 20:19:45 »
tu te fais du mal ; tu pouvais aussi le garder, déserter le forum et prendre le maquis :)

Toko

  • Concert
  • Messages: 2 814
  • Ukalele blong mi !
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #2 le: 16 avril 2019 à 20:21:29 »
Ça c'est du banc d'essai... mais comme c'est frustrant de ne pas,avoir de son à écouter avec tous ces éloges...

Son nouveau proprio a intérêt à nous faire profiter de quelques échantillons sonores !

raffff

  • Soprano
  • Messages: 162
    • Utube
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #3 le: 16 avril 2019 à 20:35:11 »
J ai parcouru sont blog de lutherie ,si ils sont aussi beau qu’ils sonnent ça promet ....
Et la question épineuse (ou pas )  du tarif ?

Nabuke O

  • Tenor
  • Messages: 3 128
  • Galérien de l'ukulélé
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #4 le: 16 avril 2019 à 21:00:25 »
Ça , ce n’est pas à moi de répondre mais le prix de celui-ci est sur son blog   

raffff

  • Soprano
  • Messages: 162
    • Utube
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #5 le: 16 avril 2019 à 21:08:32 »
sujet épineux donc   8)

Nabuke O

  • Tenor
  • Messages: 3 128
  • Galérien de l'ukulélé
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #6 le: 16 avril 2019 à 21:16:58 »
Non, du tout. Chaque ukulélé est unique , les prix varient en fonction des bois, formats, mécaniques, format si il y a de l’herringbone..etc. Un ordre de prix est celui d’un Kaniléa soprano k1 par exemple.




Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 13 450
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #7 le: 16 avril 2019 à 21:17:26 »
Je crois qu'une table épicéa ou cèdre, c'est bien (pas par hasard que c'est ce bois qui est utilisé pour les luths, guitares, violons...)

Gerard

  • Concert
  • Messages: 1 924
    • Ukulélés GG
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #8 le: 17 avril 2019 à 08:20:51 »
Bonjour raff.
Pas du tout.
Ce Pineapple mezzo était ( était puisque plus disponible ) proposé à 950 euros, avec un étui softcase STAGG neuf et le port inclus.
Merci pour ta visite sur mon blog et tes compliments.
Gérard.

sujet épineux donc   8)
« Modifié: 17 avril 2019 à 08:23:17 par Gerard »

Gerard

  • Concert
  • Messages: 1 924
    • Ukulélés GG
Re : Petit essai pour une grand ukulélé - le GG#30
« Réponse #9 le: 17 avril 2019 à 10:00:13 »
Pour revenir sur les impressions de NabukeO.

Les vibrations de la table, de la caisse de ce PA mezzo :

Un des éléments est le placement du chevalet,
proche de la plus grande largeur de la caisse.
Avec un diapason de 363 mm. et une liaison manche / caisse au niveau de la 14é frettes, c'est presque parfait.
C'est le défaut récurant des PA soprano de 347 mm. de diapason que d'avoir un chevalet placé très en bas de la caisse.
Ce n'est qu'un des facteurs, mais il a son importance.
Avec en plus une table large, qui n'est pas bloquée comme peut l'être la table d'un ukulélé
dont la caisse est à hanches ( comme une petite guitare ).

Pour le confort de jeu, la liaison à la 14é frette donne un peu "d'air" au bras et à la main gauche ( pour un droitier )
et le poignet est moins cassé que sur un soprano - 12é frette,
ce qui fait également que la palme entre le pouce et  l'index est moins en contact avec le haut des dégagements de la tête.
Ouf ! ...

A noter que sur un mezzo soprano 363 mm. avec une caisse au dessin d'un Martin,
le meilleur placement du chevalet s'obtient avec une liaison manche / caisse au niveau de la 13é frette.
On a un poil moins "d'air" qu'avec une jonction 14é,
mais l'on conserve un jeu plus typé soprano.
Et il y a d'autre paramètres pour bien faire sonner un mezzo soprano caisse "Martin" ... ;)

Un ukulélé, en conception comme en réalisation,
tout est histoire de millimètres ...

Merci pour les commentaires.

Gérard

« Modifié: 17 avril 2019 à 10:56:57 par Gerard »