Auteur Sujet: De l'importance du bon choix de la tonalité  (Lu 2516 fois)

Cyril

  • Concert
  • Messages: 527
  • Music is the Message
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #15 le: 13 juin 2019 à 21:41:51 »
En fait, je ne sais pas me rendre compte si c'est trop haut ou trop bas, je n'ai pas suffisamment de connaissances ! Mais ça m'intéresse

C’est pas question de connaissances mais plutot de ressenti, au chant (pour rester dans cet exemple) si certaines notes sont difficiles a atteindre

macoco junior

  • Soprano
  • Messages: 320
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #16 le: 13 juin 2019 à 21:47:27 »
C’est pas question de connaissances mais plutot de ressenti, au chant (pour rester dans cet exemple) si certaines notes sont difficiles a atteindre
Alors je te propose de regarder une de mes vidéos et tu me dis ce que tu en penses, cela pourra m'aider !  Sinon pour moi cela doit être ce sue l'on appelle le flou artistique !
En tous cas merci pour tes réponses

R i C o O

  • Tenor
  • Messages: 3 416
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #17 le: 13 juin 2019 à 21:54:39 »
En fait, je ne sais pas me rendre compte si c'est trop haut ou trop bas, je n'ai pas suffisamment de connaissances ! Mais ça m'intéresse

Si quand tu chantes tu t'égosilles à faire craquer ta voix en te mettant sur la pointe des pieds c'est trop haut. (Mais toi tu as une belle voix aigues Macoco).
Si tu fronces les sourcils en mode ours grizzly pour atteindre une note qui est en dessous du niveau de la mer, c'est trop bas.
 :green:

macoco junior

  • Soprano
  • Messages: 320
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #18 le: 13 juin 2019 à 21:59:25 »
Si quand tu chantes tu t'égosilles à faire craquer ta voix en te mettant sur la pointe des pieds c'est trop haut. (Mais toi tu as une belle voix aigues Macoco).
Si tu fronces les sourcils en mode ours grizzly pour atteindre une note qui est en dessous du niveau de la mer, c'est trop bas.
 :green:
Une belle voix ! Faut le dire vite !lol  à la limite je peux faire du doublage sur du Elie Semoun !

raffff

  • Soprano
  • Messages: 179
    • Utube
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #19 le: 13 juin 2019 à 22:34:49 »
Salut,un bref passage ( trop de taf) ,sympa ce fil,

Moi je chante pas trop mais les tonalités me titille aussi ,chaque tonalités a sont énergie propres à mon sens.
 suivant le morceau, si la tonalité ne  me convient pas je transpose ,ce qui donne de bonnes trouvailles parfois et des bonnes extension aussi ( sans parler de la gymnastique intellectuel )
En ce moment j'arrange Un besame mucho instru sur le soprano ,ben ca me tord dans tous les sens  .( pourtant  je suis souple 🙃) mais la tonalité que j ai choisi en vaut la peine Cm..

Ukuleleïla

  • Baryton
  • Messages: 9 087
  • Insoumise φ
    • GineCanon
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #20 le: 14 juin 2019 à 00:52:08 »

Pour ma part, j'aurais tendance à plutôt privilégier l'apprentissage du morceau directement dans la bonne tonalité (celle qui me convient le mieux) sans être pour autant trop strict . Par exemple, si je me rends compte  que ma tonalité idéale pour chanter No woman no cry est La Bémol mais que je ne suis pas encore très à l'aise au uke dans cette tonalité, je n'hésite évidemment pas à descendre le morceau d'un demi-ton - en Sol - ce qui n'affectera quasiment pas le chant et me permettra d'être tout de suite beaucoup plus à l'aise avec l'instrument.
Je n'ai lu que ton message introductif car il est tard, alors peut-être mon témoignage sera sans intérêt parce que doublon, mais pas grave!


Avant d'attaquer le travail sur une chanson, je me pose toujours cette  question : est-ce que la tonalité originale sied à ma voix, ou pas  ?
Si non, je me mets aussitôt à en chercher une autre qui m'aille, parce que j'adhère totalement à ce concept que j'avais lu JeSaisPlusOù : c'est la musique qui  doit être au service de la voix et non pas la voix qui doit s'adapter à la musique (à la tonalité originale).

Alors pour tester la meilleure hauteur,  merci capodastre, dirais-je, car :
- je ne sais pas  transposer,
- et surtout parce qu'il est plus aisé de se concentrer sur le chant et sur l'interprétation quand  les doigts se débrouillent tout seul en mode automatisme sur des accords qui leur restent familiers grâce au capodastre.

Mais si, par malchance, le jeu  perd en  mélodiosité (^-^) à cause du capodastre, alors...  je demande à ce qu'on joue pour moi  :green:

Régis&Régine on the sound cloud
SoundCloud
Jeu-thaime
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison - M. Colucci

Tonton du Lot

  • Soprano
  • Messages: 85
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #21 le: 14 juin 2019 à 07:31:58 »
Bonjour à toutes et à tous,

Sujet intéressant !
Pour ma part, j'essaie la chanson dans la tonalité originale. Si cela ne convient pas à ma tessiture, je transpose, tout simplement.
Le principe est de de me faire plaisir et de pouvoir chanter, même si les accords sont plus difficiles à passer.
Je dois quand même avouer que, si à un demi-ton ou un ton près, c'est beaucoup plus facile, je n'hésite pas longtemps  ^-^
Je n'utilise jamais le capodastre sur un ukulele.


Lotre

  • Concert
  • Messages: 1 748
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #22 le: 14 juin 2019 à 08:35:55 »
@ RicOo
Ben j'avais pas tout compris au premier coup  :-\
Merci pour tes précisions , là , je vois bien mieux  ;)
Le ukulélé est une machine a ciseler des mélodies .

Lalilu !

  • Concert
  • Messages: 966
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #23 le: 14 juin 2019 à 09:12:54 »
Il y a aussi les chansons où j'ai du mal à me situer. Je la joue dans une tonalité, le lendemain j'ai besoin de la baisser, le lendemain finalement ça sonne mieux dans la tonalité originale, puis finalement non je baisse, puis tiens si j'essayais de la monter. Et ça peu durer comme ça longtemps voir ne jamais s'arrêter.

Oui ça m'arrive aussi ça, c'est très frustrant !

Toko

  • Concert
  • Messages: 2 896
  • Ukalele blong mi !
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #24 le: 14 juin 2019 à 09:59:42 »
La remarque de raffff est intéressante car ce souci ne concerne pas exclusivement l'accompagnement de la voix.
Si on joue instrumental, la tonalité peut beaucoup influer sur les positions d'accords, cordes à vide, renversements, etc.
Un morceau pourra être plus ou moins facile à arranger et sonner plus ou moins bien selon la tonalité.

KbotineVal

  • Sopranino
  • Messages: 43
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #25 le: 14 juin 2019 à 12:11:15 »
Pour transposer rapidement quand j'ai une grille à l'ancienne (par sur un site style Tonton Rémy ou la Boite à Chansons qui te transpose tout tout seul) j'utilise un mètre de couturière où j'ai écrit les notes de la gamme et que je trimbale partout dans ma sacoche de uke.


Bonne astuce ! Merci !  ^-^

alaouet

  • Soprano
  • Messages: 377
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #26 le: 14 juin 2019 à 14:01:34 »
Merci beaucoup pour toutes ces contributions, c'est très instructif et me donne pas mal matière à réflexion.

Comme précisé dans mon message initial, cela ne concerne pas les situations où l'on est amené à chanter en groupe à l'unisson car il faut bien définir une tonalité commune et dans ce cas là, mieux vaut effectivement faire comme Bernie et choisir de respecter autant que faire se peut la tonalité originale.

Non, cela concerne spécialement celles et ceux qui se sont mis au uke principalement motivés par l'envie de pouvoir chanter tout seul et s'accompagner en même temps... et j'ai le sentiment que cela représente une part assez importante de pratiquants.

Il faut dire que pour ça, ce petit instrument est vraiment magique  ^-^

C'est pour cela qu'il me semble tellement important de bien savoir choisir sa tonalité car l'interprétation d'une chanson, selon que l'on choisisse  ou pas la bonne tonalité, ça peut être le jour et la nuit.


Cela fait de (très  :o)  nombreuses années que je fais travailler chaque semaine un petit groupe d'environ une dizaine de personnes. Ce sont des retraités qui montent trois ou quatre spectacles par an en mélangeant chant-chorale et solos, duos, trios, etc.

Concrètement, selon les circonstances, je les fais travailler individuellement ou par petits groupes.

La toute première chose que je fais avec eux, une fois le choix de la chanson arrêté, c'est de déterminer dans quel ton ils vont être capables de mieux la chanter. 

On y passe du temps, et ce choix peut parfois être ajusté au fil des semaines mais il est primordial pour pouvoir interpréter une chanson dans les meilleures conditions.

Après bien sûr, pour en revenir à certaines de vos réponses, chanter à la limite de sa tessiture, ça permet aussi parfois de progresser vocalement * mais est-ce vraiment la préoccupation première de la plupart de ceux qui ont juste envie de se faire plaisir en chantant des chansons qu'ils aiment bien ?...

Je note aussi que le capodastre ne fait pas l'unanimité.  J'avoue que ça ne m'attire pas non plus particulièrement, d'autant que j'ai peur que cela me rende fainéant alors que je suis en pleine phase d'apprentissage. Non, je préfère me coltiner toutes les positions d'accords car je sais que, même si c'est très laborieux, ce sera certainement un bon investissement pour la suite  ^-^

@Ricooo
L'oreille absolue (je ne la possède pas), c'est vrai que paradoxalement ça peut parfois être handicapant. J'avais un collègue, excellent pianiste, qui comme toi était absolument incapable de jouer sur un piano transposé  ;)


*quoique, moi qui par exemple possède une tessiture vraiment  réduite ( du Sol 3 au Mi 4) ça fait quarante ans que je chante et que je bosse des chansons et j'ai du gagner un demi-ton de tessiture à tout casser  :P ).

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 821
    • Rendev'Uke à Paris
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #27 le: 14 juin 2019 à 15:23:39 »
s'agissant du capo
il n'est certainement ni à proscrire ni à utiliser à temps plein
exemple : dans le cadre d'une recherche de la bonne tona il permet de rapidement en essayer le plus possible sans avoir à utiliser son mètre de couturière  :)

reste qu'il est bien vrai que tous les accessoires qui nous facilitent la vie nous rendent en même temps feignants voire dépendants
il n'y a qu'à voir les conséquences de l'usage de l'accordeur à pince
ils nous sont tout aussi utiles qu'ils nous rendent sourds  ::)

R i C o O

  • Tenor
  • Messages: 3 416
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #28 le: 14 juin 2019 à 15:35:16 »
il n'y a qu'à voir les conséquences de l'usage de l'accordeur à pince
ils nous sont tout aussi utiles qu'ils nous rendent sourds  ::)

En ce moment je me prends la tête avec ça. J'essaie d'apprendre à m'accorder sans accordeur et franchement je n'y arrive pas. J'entends quand c'est faux, mais quand c'est presque juste je n'arrive pas à savoir si c'est trop haut ou trop bas. (en gros j'ai toujours l'impression que c'est trop bas même si c'est trop haut).
J'aimerais savoir faire ça, pas spécialement pour l'ukulélé d'ailleurs.

KbotineVal

  • Sopranino
  • Messages: 43
Re : De l'importance du bon choix de la tonalité
« Réponse #29 le: 14 juin 2019 à 15:44:08 »
J'entends quand c'est faux, mais quand c'est presque juste je n'arrive pas à savoir si c'est trop haut ou trop bas. (en gros j'ai toujours l'impression que c'est trop bas même si c'est trop haut).
J'aimerais savoir faire ça, pas spécialement pour l'ukulélé d'ailleurs.

Tout pareil !