Auteur Sujet: Restauration de mon Ohana SK-35  (Lu 372 fois)

BB9

  • Soprano
  • Messages: 150
Restauration de mon Ohana SK-35
« le: 23 juin 2019 à 18:16:12 »
Bonjour à tous,

j'avais ouvert un fil ou je demandais des conseils concernant la gomme Shellac. Finalement j'ai abandonné cette idée, car il m'apparaissait au fil de mes échanges avec certains d'entre vous que la fragilité d'un tel vernis ne correspondait pas à l'usage que je souhaitais faire de mon uke.

En effet; l'idée était de lui redonner une nouvelle jeunesse, pas de le remiser dans un hard case, et avoir la peur au ventre à chaque fois que je le sortirai.

C'est pourquoi j'ouvre ce nouveau fil, ne parlant donc plus de gomme mais bel et bien de la "restauration" de mon Ohana.

Mon objectif principal : ôter le vernis disposé sur la table/éclisse et dos et poser une protection plus appropriée que celle d'usine.

J'ai donc dans un premier temps attaqué le ponçage de la caisse, qui m'a demandé pas mal de temps et d'effort.

Pour ce faire, j'ai attaqué par du 180, constatant que ça n'avançait pas j'ai augmenté la taille des grains jusqu'à attaquer à la ponceuse. Au bout d'un moment je me suis dit que l'histoire allait me coûter plus cher en papier de verre que le uke ne m'aurait coûté neuf. La question qui me vint donc naturellement à l'esprit: mais pourquoi me suis-je lancé la dedans ?  :fou:

Au final j'ai "gratté" le vernis avec un ciseau à bois que j'ai légèrement modifié pour l'occasion. Le résultat a été tout de suite positif. Moins de poussière, et une bonne rapidité d'exécution, y compris dans les moindres recoins. Bien entendu, il ne faut pas bourriner, rester patient et délicat afin de ne pas scarifier définitivement la table.

L'opération est donc restée fastidieuse, dans la mesure où la caisse n'est pas nue puisque nous avons le sillet de chevalet et la liaison du manche.

Au final il ressort que l'épaisseur de vernis d'usine était vraiment très épaisse, et très solide. Donc certainement une vraie cochenille pour le son. Comme je l'ai indiqué dans le précédant fil, après avoir fini de poncer la caisse je l'ai testé en le cordant et ai été agréablement surpris de voir qu'il avait nettement gagné en projection. :ukucoeur:

Voici quelques photos de la préparation, du ponçage et du nettoyage avant de passer à l'application du Danish Oil (un grand merci à Bernard sur ce coup là  ;), qui a eu la gentillesse de me glisser un falcon de cette potion, dans le carton contenant son superbe ukulele   :D !!)

Préparation et masquage avant ponçage :

« Modifié: 23 juin 2019 à 18:26:12 par BB9 »

BB9

  • Soprano
  • Messages: 150
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #1 le: 23 juin 2019 à 18:18:51 »
Ponçage : (on notera la couleur qui va varier dans le vernis, comme si un vernis teinté avait été posé en dernière couche : la première couche poncée est brunâtre)

BB9

  • Soprano
  • Messages: 150
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #2 le: 23 juin 2019 à 18:24:54 »
Voilà une fois le ponçage achevé et passage de la laine d'acier en 0  :biere:

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 19 673
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #3 le: 24 juin 2019 à 19:33:49 »
déjà un sacré boulot d'effectué !! :top:

à suivre...

BB9

  • Soprano
  • Messages: 150
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #4 le: 26 juin 2019 à 20:57:17 »
déjà un sacré boulot d'effectué !! :top:

à suivre...

Merci Bernie,

j'ai eu trop de travail cette semaine, mais je m'y colles dès mon retour de vacance. Je préfère prendre mon temps.

Pandai3

  • Soprano
  • Messages: 52
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #5 le: 03 juillet 2019 à 22:43:39 »
bravo, oui on voit bien la différence.
kamehameha

Raphael

  • Concert
  • Messages: 513
Re : Restauration de mon Ohana SK-35
« Réponse #6 le: 03 juillet 2019 à 23:20:05 »
Bien joli taf!
Meilleur qu'hier, moins bon que demain