Auteur Sujet: SOS morceau inconnu.  (Lu 4011 fois)

te popaa iti

  • Modérateur local
  • Tenor
  • Messages: 3 181
  • Insoumis (sauf si Ukuleleïla sort son fouet)
Re : SOS morceau inconnu.
« Réponse #15 le: 19 avril 2014 à 19:58:29 »
Merci.
Le paradoxe de TPI :Comment un individu peut-il être toujours un peu léger et en même temps si lourd ?

kokiri

  • Sopranano
  • Messages: 1
Re : SOS morceau inconnu.
« Réponse #16 le: 07 juillet 2014 à 16:09:32 »
Ia orana popa'a iti
Ia orana tt le monde

la réponse à ta question

KOKIRI de et par Eugène Kavera

Aku hoa e
Katu kirunga e
Ua ao, ua ao ina e

Mau mai nei hoki aku kanehue
Tarau to teke una e
Putoto roa haere
Na te pae kokota e
Ki taku motu kaito e

E aku hoa iti e katu kirunga e
E paru havene hia e kokiri, e kokiri
Kangere hoki koe ki te kokiri e
Kirikiri roa hoki te roeroe

texte disponible aussi à l'adresse suivante http://paroles.webfenua.com/chanson.php?id=6841
J'y ai porté 2 ou 3 petites corrections, par rapport au texte de référence du lien ci-dessus, pas de panique.

C'est une chanson des iles tuamotu, Anaa probablement (une supputation juste parceque l'auteur en est originaire et qu'il fait référence à un motu (ilot), le motu kaito)

Son titre Kokiri, en paumotu, (et Oiri en tahitien) désigne le Baliste, poisson bien connu.

Ceci dit, je ne m'aventurerais à traduire textuellement cette chanson. D'une, je ne maitrise pas vraiment le paumotu, mes aïeuls doivent désespérer de moi et de cet état de fait. De deux, je perçois 2 sens totalement imbriqués l'un dans l'autre, comme souvent.

En fait, la chanson raconte une scène de la vie quotidienne, (elle met en situation 2 personnes, l'un s'adressant à son ami(e)!!!) décrivant en quelque sorte, le lever à l'aube pour une séance de pêche avec au final la prise et la dégustation du baliste, un poisson si gouteux que la '' désolé je sèche '' en est exacerbée. Et puis, il y a en filigrane ce second sens subtilement plus polisson, comme souvent dans les chansons polynésiennes, c'est l'aube, une pêche à la ligne, une canne, on appate, on drague, on ferre, enfin bref, voilà ce que souvent nous mettons en musique, pour le reste je vous laisse à votre coté poète.
te aroha ia rahi, parahi

te popaa iti

  • Modérateur local
  • Tenor
  • Messages: 3 181
  • Insoumis (sauf si Ukuleleïla sort son fouet)
Re : SOS morceau inconnu.
« Réponse #17 le: 21 juillet 2014 à 18:05:33 »
Mauruuru roa vau.
Le paradoxe de TPI :Comment un individu peut-il être toujours un peu léger et en même temps si lourd ?