Auteur Sujet: Lire une partition  (Lu 7386 fois)

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Re : Lire une partition
« Réponse #15 le: 16 mai 2014 à 19:16:27 »
Si quelqu'un pouvait m'aider ... jfais appel à vot' bon coeur 

J'ai un morceau que je dois transposer  :'( : en clé de sol, un 4/4, 3 bémol à la clé (mi, si, la), en Ebmaj7 .

Pour plus de confort, ce serait cool qu'on le passe en G majeur.

Voici la grille de départ avec les accords (je déroule ma réflexion avec vous)

Partie A

Ebmaj7 / Ab13 / Ebmaj7 /Gmi7 / D7(#5) / Gmi7 / C9

Fmi7 / C7 / Fmi7 / C7 / Fmi7 / Bb7 / Gmi7 / C7 / Fmi7 / Bb7

Ebmaj7 / Ab13 / Ebmaj7 /Gmi7 / D7(#5) / Gmi7 / C9

Fmi7 / C7 / Fmi7 / Bb7 / Eb6 / Abmi7 / Eb6 / Ami7 / D7

Partie B

Gmaj7 / Emi7 / Ami7 / D7 / Bmi7 / Bb°7 / Ami7 / D7

Gmaj7 / Emi7 / Ami7 / D7 / G6 / C7(b9) / Fmi7 / Bb7

Partie C

Ebmaj7 / Ab13 / Ebmaj7 /Gmi7 / D7(#5) / Gmi7 / C9

Fmi7 / C7 / Fmi7 / C7 / Fmi7 / Bb7 / Eb6 (Cmi7 Fmi7 Bb7)

Si je le passe en Gmaj7, je me retrouve avec un dièse à la clé vrai ou faux (c'est sensé être logique, mais je suis tellement nulle à ce jeu là ..)?

Entre Ebmaj7 et Gmaj7 on a une tierce majeure, deux tons.

Donc

Partie A

Gmaj7 / C13 / Gmaj7 / Bmi7 / F#7(#5) / Bmi7 / E9

Ami7 / E7 / Ami7 / D7 / Bmi7 / E7 / Ami7 / D7

Gmaj7 / C13 / Gmaj7 / Bmi7 / F#7 / Bmi7 / E9

Ami7 / E7 / Ami7 / D7 / Gmaj6 / Cmi7 / Gmaj6 / Cmi7 / F7

Partie B

Bmaj7 / Gbmin7 / Cmi7 / F7 / D#min7 / D°7 / Cmi7 / F7

Bmaj7 / Gbmin7 / Cmi7 / F7 / B6 / E7 (b9) / Ami7 / D7

Partie C

Gmaj7 / C13 / Gmaj7 / Bmi7 / F#7 / Bmi7 / E9

Ami7 / E7 / Ami7 / D7 / Gmaj6 / (Emi7 Ami7 D7)


Mes grandes questions, c'est au niveau des altérations. Tous mes bémols (mélodie) vont-ils devenir bécarre ? ( et donc seuls les fa seront diésés puisqu'on est en sol majeur? ) Et mes notes bécarre de base, elles deviennent quoi ?

Au niveau des accords, j'ai parfois des indications genre ré 7 quinte augmentée, est ce que je garde ça dans ma partie transposée (ce qui donnerait là fa # 7 quinte augmentée) ?

Merci à ceux qui voudront bien lire jusqu'au bout
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Zoolander

  • Concert
  • Messages: 1 120
Re : Lire une partition
« Réponse #16 le: 16 mai 2014 à 19:44:07 »
Au niveau de ta mélodie, j'en sais rien, mais je dirais que tes bécarres deviennent des altérations, genre si t'as un mi bécarre (donc un mi dans la gamme de mi bémol), ça devient un sol dièse quand tu transposes en sol.
M'enfin, je dis ça, j'ai jamais fait de solfège ^^

Pour la quinte augmentée, elle reste, bien sur :)

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Re : Lire une partition
« Réponse #17 le: 16 mai 2014 à 19:58:28 »
Merci Zoolander  :D  pas forcé d'être une bête de solfège, faut juste être un peu logique, mais c'est une qualité qui me fait parfois défaut... :-X

Si j'y arrive sans erreurs je me fais un cadeau
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Fred

  • Concert
  • Messages: 1 106
  • Furtif du dimanche...
Re : Lire une partition
« Réponse #18 le: 16 mai 2014 à 22:10:59 »
Ouf! Ca a l'air de se compliquer hein Nommar?...
Le type de "partition" dont tu parles repose sur la connaissance préalable de la chanson à interpréter: tu te démerdes pour que le changement d'accord coincide avec les paroles en dessous. entre les deux, tu le fais la rythmique au feeling parceque tu connais la chanson...
Le jour où tu auras à interpréter une tablature ("mode 4 lignes avec les n° des cases"), la connaissance des blanches, noires, croches, double-croches te servira, c'est pas sorcier.
Les musicos polyvalents et autres académistes purs et durs interprèteront les vraies partitions ("mode 5 lignes avec tous les signes kabbalistiques dessus"), c'est le solfège, c'est chiant!...
l'écoute répétée reste le meilleur outil, enfin, à mon humble avis...

« Modifié: 16 mai 2014 à 22:13:51 par Fred »
"C'est difficile la délicatesse, faut un sacré toucher pour ne rien heurter..." - La Perdrix

Patxiku

  • Soprano
  • Messages: 183
  • Dinosaure à faune
"La musique, c'est du bruit qui pense !" (Victor Hugo).

Ukuleleïla

  • Baryton
  • Messages: 9 084
  • Insoumise φ
    • GineCanon
Re : Lire une partition
« Réponse #20 le: 16 mai 2014 à 23:37:13 »
Oui voilà, très bien ! Moi aussi j'utilise si besoin La boîte à chansons ou alors le site de Tonton Rémy.
Régis&Régine on the sound cloud
SoundCloud
Jeu-thaime
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison - M. Colucci

Zoolander

  • Concert
  • Messages: 1 120
Re : Re : Lire une partition
« Réponse #21 le: 17 mai 2014 à 12:32:18 »
Merci Zoolander  :D  pas forcé d'être une bête de solfège, faut juste être un peu logique, mais c'est une qualité qui me fait parfois défaut... :-X

Si j'y arrive sans erreurs je me fais un cadeau

Ben de rien, mais si tu y arrives, tu pourrais me faire un cadeau à moi, du coup ^^  :P

Non, je déconne ! Et tu te feras quoi comme cadeau ?

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Re : Re : Lire une partition
« Réponse #22 le: 17 mai 2014 à 22:21:53 »
Ouf! Ca a l'air de se compliquer hein Nommar?...
Le type de "partition" dont tu parles repose sur la connaissance préalable de la chanson à interpréter: tu te démerdes pour que le changement d'accord coincide avec les paroles en dessous. entre les deux, tu le fais la rythmique au feeling parceque tu connais la chanson...
Le jour où tu auras à interpréter une tablature ("mode 4 lignes avec les n° des cases"), la connaissance des blanches, noires, croches, double-croches te servira, c'est pas sorcier.
Les musicos polyvalents et autres académistes purs et durs interprèteront les vraies partitions ("mode 5 lignes avec tous les signes kabbalistiques dessus"), c'est le solfège, c'est chiant!...
l'écoute répétée reste le meilleur outil, enfin, à mon humble avis...

C'est une vraie partition au fait, je suis sensée devenir une fille capable d'interpréter les "signes kabbalistiques" ... Sans être polyvalente, ni académiste pure et dure, c'est pas génial ça??!

J'ai essayé de jouer ça au ukulélé, mais c'est pas génial pour le moment!

Zoolander, j'ai pas encore d'idée pour le cadeau... mais ça en fera deux, parce que je m'en offre un aussi pour la validation de mon année de fac ...

En tout cas merci à tous, je vais aller consulter les sites  :)
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Fred

  • Concert
  • Messages: 1 106
  • Furtif du dimanche...
Re : Re : Re : Lire une partition
« Réponse #23 le: 17 mai 2014 à 22:59:38 »
C'est une vraie partition au fait, je suis sensée devenir une fille capable d'interpréter les "signes kabbalistiques" ... Sans être polyvalente, ni académiste pure et dure, c'est pas génial ça??!
Oui, c'est mon coté un peu excessif qui me fait dire ça, et quelques mauvais souvenirs du collège dans les années 80...
Tant mieux si tu as cette capacité, ça t'ouvre un espace infini...
"C'est difficile la délicatesse, faut un sacré toucher pour ne rien heurter..." - La Perdrix

Patxiku

  • Soprano
  • Messages: 183
  • Dinosaure à faune
Re : Lire une partition
« Réponse #24 le: 17 mai 2014 à 23:23:01 »
Si la notation française ne vous convient pas, essayez la notation ABC. Ça ira peut-être mieux ;D.

L'ABC est une façon d'écrire simplement les notes, notamment dans les pays anglo-saxons, et dès le plus jeune age dans les écoles ...

Le principal avantage est l'écriture simple et une lecture facile à apprendre. De plus, le format texte se prête particulièrement bien aux recherches et autres comparaisons ... C'est pourquoi des informaticiens ont entreprit de bien définir ce langage de notation et de proposer un standard à l'ISO, qui a validé la version 1.

Différents logiciels de traitement on alors été écris, pour répondre à cette norme. Notamment des convertisseur ABC -> MIDI et ABC -> Partition ... ce qui permet, de manière automatique, de visualiser de l'ABC en partition et d'entendre le résultat.

http://www.tradfrance.com/a10.htm
"La musique, c'est du bruit qui pense !" (Victor Hugo).

Fullbazar

  • Invité
Re : Lire une partition
« Réponse #25 le: 18 mai 2014 à 00:21:50 »
Quoi qu'il arrive, le débutant se retrouve toujours devant un langage/codage à apprendre. L'ABC à l'air pas mal en soit et plus abordable apparemment, mais la notation académique restera de par son implantation celle vers laquelle au final il faudra aller pour profiter de son universalité. (Et c'est quelqu'un qui ne la maîtrise que légèrement qui vous le dit ...)

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Re : Lire une partition
« Réponse #26 le: 18 mai 2014 à 00:46:08 »
Mouais, je rejoins FullBazar sur ce coup. Je veux savoir transposer une grille "basique", ça prendra du temps et des erreurs, mais je veux savoir.

Sinon Fred y'a pas de mal ! Traumatisé du cours de musique?
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Patxiku

  • Soprano
  • Messages: 183
  • Dinosaure à faune
Re : Lire une partition
« Réponse #27 le: 18 mai 2014 à 09:00:45 »
Le principal avantage de l'ABC est qu'il génère un fichier MIDI et que l'on peut entendre directement le résultat sur l'ordi. Pour comparer des essais d'arrangements, on gagne du temps.

J'ai des copains accordéonistes (diatoneux et autodidactes) qui préfèrent cette méthode. Le seul problème, c'est qu'il sont parfaitement capables d'identifier la hauteur d'une note à l'oreille, de la nommer en ABC, mais face à une portée :-[. Ça passe pour jouer du trad en session avec des instruments non transpositeurs comme l'irish wooden flute et le low whistle en D, (où lorsque tu joues un Ré, tu entends un Ré). Face à une contrebasse ou une guitare qui transposent le son lu à l'octave inférieure, ça se corse. Mais si par malheur, tu ajoutes au groupe une clarinette en Si bémol, c'est le bazar.

Donc à un moment donné, tu es obligé de passer par la case solfège ::).
"La musique, c'est du bruit qui pense !" (Victor Hugo).

Fullbazar

  • Invité
Re : Lire une partition
« Réponse #28 le: 18 mai 2014 à 09:35:04 »
Il faut se rendre à l'évidence : tout système intermédiaire à un autre, même s'il apporte des fonctions ou facilités nouvelles, comportent des limites et quand on les atteint on se dirige vers le système plus élaboré qu'il voulait remplacer. Et si ça doit provoquer deux périodes d'apprentissage pour la même finalité, à chacun de faire ses choix.

Maintenant, plusieurs approches peuvent exister dans un ensemble si entre chaque participant existe des passerelles acceptées pour pouvoir communiquer . Enfin , les attentes et/ou besoins en terme de notation sont différents pour le bassiste ou le guitariste que pour le clarinettiste ou le violoniste.

Ici on est dans un cas de transposition qui reste une opération logique (voire mathématique ) que des logiciels sont capable de faire en deux clicks en partant d'un fichier midi et qui doit déboucher sur une notation : elle est en système académique, qu'elle le reste, inutile de se fader un apprentissage d'un nouveau système ...

Zoolander

  • Concert
  • Messages: 1 120
Re : Lire une partition
« Réponse #29 le: 18 mai 2014 à 11:04:27 »
Non mais vous êtes sérieux avec l'ABC ???

C'est déjà à peine lisible pour un morceau avec 8 mesures toutes simples ^^

Cela dit, comme format d'échange informatique, pourquoi pas... Mais je vois mal un pianiste, par exemple, suivre une partition en ABC sans se perdre...