Auteur Sujet: Mon premier ukulélé  (Lu 4164 fois)

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Mon premier ukulélé
« le: 13 août 2014 à 19:41:27 »
Je me disais, ce serait bien (si ce n'est pas déjà le cas) de faire un topic "mon premier ukulélé" où on viendrait raconter quel a été notre premier ukulélé, ses avantages, ses limites etc... avec une ptite sélection made in Ufo avec genre "les 10 ukulélés (1er achat) qu'on aime" à l'aide d'un sondage ... avec des commentaires de chacun qu'on regrouperait sur une page, bref, un truc à lire tranquille quand on sait pas quoi choisir ...

Ça pourrait aider les nouveaux inscrits qui cherchent des infos sur leur futur achat  :)

Si idée nulle/chiante, veuillez oublier,  :-X

Très bonne idée, à toi de lancer le fil...

Oui, bonne idée Melba.

***

A toi, nouvel inscrit, à la recherche du ukulélé de tes rêves, perdu dans tes recherches sur les différentes sources des Internets...
A toi qui ne sait pas quoi choisir ...
A toi, ukuléliste débutant qui vient d'acquérir ton premier
A toi, ukuléliste aguerri qui en a déjà vu des belles,


Je te propose de venir raconter ici ta première rencontre, ton premier choix, ce qui t'a décidé pour ton first, pas ton last (UAS in process* ...), ton everything, celui dont tu te souviendras longtemps, celui que tu gardes précieusement, ou celui que tu as revendu il y'a un moment.

Rédigeons à plusieurs tapotis de clavier, notre revue "premier uké" !

Voici un petit guide pour nous aider ...

1. "La rencontre": pourquoi tu as choisi de t'acheter, ce fameux jour, un ukulélé.
2. "La magie des premiers jours": pourquoi cet ukulélé là te faisait de l’œil, qu'est ce qui t'a plu chez lui.
3. "La passion", ses +, tout ce que tu appréciais chez lui.
4. "Les remous": ses -, pourquoi finalement, tu te sentais moins en phase avec lui parfois.
5. "Amour toujours": est-ce-que tu l'as encore? Pourquoi?



On y va hein, alors n'hésitons pas sur les détails (bois, cordes, prix, étui, boutique, look) on veut tout savoir \o/  ;D

A vous les studios !  8)

*UAS: acronyme correspondant à Ukulélé Acquisition System. Fait de vouloir et d'acheter des ukulélés alors qu'on en a déjà 3 à la maison  :-X

EDIT: Zoo le barbare me fait dire que le "S" d'UAS correspond à "Syndrom" et non pas "System" ... merci ;)

N'hésite pas ensuite à venir voter ici pour ton "premier ukulélé" préféré  :)

« Modifié: 14 août 2014 à 12:36:04 par Melba »
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Fred

  • Concert
  • Messages: 1 006
  • Furtif du dimanche...
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #1 le: 13 août 2014 à 20:14:25 »
C'était à Noël 2011, un cadeau de ma femme : un Samick "Greg Bennett" UK70 concert.
Je savais que le ukulele existait, et ma connaissance de l'instrument s'arrêtait là. Je végétais sur ma guitare avec des trucs trop compliqués pour moi en open tuning et donc j'ai eu la chance d'aborder la bête avec une petite expérience des cordes.
Je me souviens avoir été totalement destabilisé par le fait que la corde "grave" était plus aigue que celle d'en dessous...
Vite changé les cordes (le vendeur du coin m'avait vendu un jeu en low G, du coup, j'ai pété la corde de sol grave en la tirant sur un sol à l'octave au dessus...je comprenais pas!) et en avant...
Cet instrument n'est pas une arme de destruction massive, mais il a fait son office en initiation, il a été vraiment amélioré par la combinaison avec des cordes fluoro carbone, d'abord des martin, puis des worth, pour atteindre un son et une jouabilité acceptables.
il a une valeur sentimentale et je l'utilise encore parfois avec des accordages "spéciaux" (il a même connu des cordes de mandoline en Nylgut)...
"C'est difficile la délicatesse, faut un sacré toucher pour ne rien heurter..." - La Perdrix

Parsifal

  • Concert
  • Messages: 1 556
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #2 le: 13 août 2014 à 20:34:24 »
Un mahi-mahi st2, en pack débutant de chez exquisite.

Un uke tout marron, qui sonne juste.
Sans saveur, sans odeur mais sans rien de rédhibitoire.
Revendu au bout de deux mois, dès que j'ai eu le flea.

Aucune once de début de sentiment pour ce premier uke.
Il m'a juste permis de savoir que j'allais me lancer dans l'aventure. C'est déjà pas mal.

Si c'était à refaire ?
Je prendrais un aloha 30 concert (oui, oui) d'occase sur le bon coin. On en trouve régulièrement pour une cinquantaine d'euros. Parfait pour commencer... et continuer.

Gatchan

  • Concert
  • Messages: 1 076
  • Cariboute éthyloportée
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #3 le: 13 août 2014 à 20:42:20 »
1. "La rencontre": pourquoi tu as choisi de t'acheter, ce fameux jour, un ukulélé.
Parce j'avais envie d'apprendre à faire de la musique et qu'un jour, je suis tombée sur cette note de Libon, et que je me suis dit que bon sang bien sûr, je vais apprendre à faire de la musique avec un ukulélé.

2. "La magie des premiers jours": pourquoi cet ukulélé là te faisait de l’œil, qu'est ce qui t'a plu chez lui.
Comme je ne connaissais rien ni en musique ni en ukulélé, je me suis vite dit qu'il me fallait un kit du débutant avec la méthode et tout. Il y avait des kits chez Musique 83 et chez Ukebox, c'était moins cher chez Ukebox, comme j'étais pas sûre que j'allais m'accrocher à mon projet ukulelistique très longtemps, j'ai opté pour le moins cher. Comme j'avais lu tous les messages disant que chez Ukebox, quand c'est pas en stock, c'est le bazar, j'ai regardé ce qu'il y avait en stock chez Ukebox. Ce qu'il y avait en stock chez Ukebox à pas cher, c'était un Makala dauphin jaune (l'ami des petits). Je suis allée farfouiner un peu iciet  pour me faire une idée et j'en ai retenu que Makala, c'était pas si pire (si on excepte qu'il sont made in China).
Je me suis dit qu'on avait de toute façon l'air un peu con avec un ukulélé dans les pattes, alors autant y aller à fond. 4 jours après, le Makala dauphin jaune était chez moi.

3. "La passion", ses +, tout ce que tu appréciais chez lui
Heu... Il était jaune :D. Le mien (je précise car il me semble avoir lu que c'est un peu la loterie)était un brave petit ukelélé, qui sonnait juste, pas mal de projection (il est arched-back), son pas ignoble me semblait-il (enregistré ça et ça dessus, pour avoir une idée). Plus important, par rapport au Bruko que j'ai eu ensuite, il est pas exigeant au niveau du placement des doigts, je faisais moins de buzz et de klongs (remarque que c'est peut-être aussi un inconvénient, t'apprends pas la précision quoi). Je lui ai mis des Aquila et après avoir pris le Bruko, je l'ai accordé en ré, ça roulait bien.

4. "Les remous": ses -, pourquoi finalement, tu te sentais moins en phase avec lui parfois.
Y'avait un dauphin dessus, et sa peinture s'écaillait... Et puis par rapport au Bruko, le son me paraissait caverneux, et sans attrait... Enfin, ça sonnait juste, mais pas plus, par rapport à certains ukes qui sont immédiatement reconnaissables quand tu les entends. Après, j'en ai eu pour mes sous, un Makala dauphin jaune il va pas sonner comme un Martin vintage non plus.

 5. "Amour toujours": est-ce-que tu l'as encore? Pourquoi?
Eh non, je l'ai plus... J'ai pris un Kala laminé pour expérimentations, qui est devenu mon uke-accordé-en-ré, du coup il s'est retrouvé inutile... Il a passé pas mal de temps rangé sous mon lit, et puis il y a 2 semaines je l'ai revendu. Le monsieur qui me l'a acheté, il m'a dit : "je voulais vraiment celui-ci, parce qu'il y a un dauphin dessus, et que ma fille s'appelle Delphine". Ça m'a fait penser au cerclelélé de la vie :D.

Bon, le débutant qui tombe sur mon pavé, je suis pas sûre qu'il sera plus avancé  :P
« Modifié: 13 août 2014 à 20:45:09 par Gatchan »

Paquito s

  • Invité
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #4 le: 13 août 2014 à 20:50:29 »
Mon premier ukulele et je dirais même mon premier instrument de musique c'était un Elypse concert à 20 euros sur le boncoin, il y a dans les 6 mois. l'instrument par sa taille son nombre de corde et son prix, m'a paru être le bon choix pour débuter. vous allez me dire et pourquoi pas le violon?! j'avais l'intention de faire une paire de rumba flamenca, je le sentais mieux au ukulele. enfin! voilà en 2 mois j'ai changé trois fois (kanaloa soprano et aloha concert), je n'ai pas laissé trop de plumes vu les prix d'achats, pour finir depuis un peu plus de quatre mois avec un kiwaya KS 5 comme neuf à 250 sur le boncoin! et que je ne revendrai jamais!!!! j'en ai essayé plusieurs depuis, aucun à mon gout n'étaient à la hauteur! bien sur je n'ai jamais eu un martin ou autre ukulele de prestige dans les mains, ni même vu en vrai! bonne soirée, j'ai des pattes sur le feux!
« Modifié: 13 août 2014 à 21:59:57 par Paquito s »

Melba

  • Concert
  • Messages: 1 426
  • La Méchante
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #5 le: 13 août 2014 à 21:07:08 »
1. "La rencontre": pourquoi tu as choisi de t'acheter, ce fameux jour, un ukulélé.

Bah j'avais une guitare classique avec laquelle je ne m'amusais plus du tout. A l"époque, je parlais beaucoup avec une guitariste au bagne (stage), elle m'avait raconté sa période ukulélé, ça m'avait bien plus sa petite histoire ... Puis je suis allée essayer par curiosité à Musikia, quartier de Châtelet, Paris.

2. "La magie des premiers jours": pourquoi cet ukulélé là te faisait de l’œil, qu'est ce qui t'a plu chez lui.

J'ai vu un ptit' ALoha 20C, trop mignon de simplicité (j'aime pas les fioritures), il avait le son du rêve, et des bisounours, je ne l'ai pas pris, mais en rentrant chez moi, je pensais beaucoup à cet ukulélé... alors je suis allée l'acheter la semaine suivante!

3. "La passion", ses +, tout ce que tu appréciais chez lui.

Sa sobriété, son prix (étudiant/e fauché/e coucou ! :) )

4. "Les remous": ses -, pourquoi finalement, tu te sentais moins en phase avec lui parfois.

Au début je comprenais pas pourquoi il tenait pas l'accordage, et d'ailleurs je n'aimais pas les cordes que je trouvais rêches. Alors j'ai acheté ce qu'on disait être la Rolls, des Aquilas. Et puis voilà, c'était bien.

5. "Amour toujours": est-ce-que tu l'as encore? Pourquoi?

Je l'ai plus  :'( (étudiant/e fauché/e coucou :) ) je voulais un son plus mélodieux, moins brut. Je suis tombée amoureuse d'un concert, mais vu que j'avais pas assez de sous pour me le payer, j'ai vendu mon Aloha pour avoir ce qui me manquait. C'était dans une boutique troc/vente/achat, à Paris, rue de Rome, avec un vendeur (le propriétaire de la boutique) trop sympa. Mon Aloha, on a vécu des morceaux sympas ensemble, j'ai fait mon premier mon Dm7 avec lui ( :'( ) je le regrette, mais mon Luna je l'aime <3
Un clavier Azerty en vaut deux ... Si mi la ré sol do fa
Distribue du savon noir  C:-)

Olive Thom

  • Concert
  • Messages: 2 784
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #6 le: 13 août 2014 à 21:32:00 »
Un bien mauvais souvenir mon premier ukulélé, vu que je ne l'ai gardé qu'un mois, tellement je le détestais ! Là non plus, ça ne va pas bien aider les débutants...

Ma chère épouse (vous ferez bientôt connaissance) avait commencé des cours de uke à la maison avec Monsieur David (Dav). Cela faisait un moment que l'idée lui trottait dans la tête; elle a vu une annonce de David proposant ses cours sur internet, et hop.
Moi, ça ne me disait rien du tout. Je trouvais l'idée ridicule : à presque 50 ans, il était trop tard pour se mettre à la musique, et je me rappelais d'une mauvaise expérience guitare étant jeune.
Et puis, depuis le bureau où j'étais derrière l'ordi, la porte entrouverte car un peu curieux tout de même, j'ai entendu David faire des démos, et madame arriver à jouer Cocoon dès la fin de la première leçon.

Et j'ai trouvé ça trop chouette, j'ai immédiatement aimé ce son magique !
J'ai aussitôt filé dans le magasin de musique le plus proche de chez moi, magasin qui d'ailleurs a fermé depuis.
Et j'ai rejoint le cours magistral de David dès la leçon suivante.
Le pire c'est que je ne me souviens même plus du nom et de la marque du uke que j'ai acheté (non, ce n'est pas encore alzheimer, mais j'ai la mémoire très sélective pour essayer de positiver le plus possible, je fonctionne comme ça). Je l'ai payé quand même 120€. Je le trouvais moche, en acajou (j'ai horreur de l'aspect de ce bois depuis tout petit, c'est physique, je n'y peux rien). Cétait un électro accoustique (mais avec un son pourri à l'ampli). Et surtout il manquait terriblement de souplesse, même après avoir mis des cordes Worth. Malgré de fortes pressions, je n'arrivais jamais à plaquer les accords, et cela me coupait les doigts (normal quand on débute, mais là c'était pire). Et puis le son était fade. Bref, je ne prenais aucun plaisir à jouer avec.

J'ai donc rapidement craqué et l'ai mis en dépôt vente au même magasin, repartant avec un résonnateur métal Recording King, que j'ai revendu au bout d'un an de bons et loyaux services (un peu lourd quand même). Ensuite j'ai eu un Kanaloa, un Motu que j'emporte toujours en vacances, et puis mon Luna. Et j'attends avec impatience ce qui devrait être mon ukulélé pour très longtemps, sûrement pour toujours, le tout nouveau réso Syl'Uke (je vous en parlerai alors).
« Modifié: 14 août 2014 à 10:40:36 par Olive Tom »

Ukuleleïla

  • Tenor
  • Messages: 7 562
  • Insoumise φ
    • GineCanon
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #7 le: 13 août 2014 à 22:09:52 »
En faisant court...

1. "La rencontre": pourquoi tu as choisi de t'acheter, ce fameux jour, un ukulélé.
Toute petite, jouer d'un instrument c'était un rêve, et ça l'est resté... trop longtemps. J'avais dans l'idée (on avait dû implanter cette idée en moi plutôt, oué) que c'était réservé à une élite, à des gens qui pouvaient intégrer le conservatoire, se payer des cours... ou qui n'avaient que ça à faire.
C'est seulement quand j'ai vu mon fils aîné s'y mettre en autodidacte il y a quatre ans (il est doué et joue à l'oreille et de mémoire uniquement) que je me suis dit : pourquoi pas moi ?
Ben nan, je n'étais pas lui... 6 cordes + le côté encombrant de l'instrument m'ont très vite découragée.
Jusqu'à ce que Mike, rencontré sur un autre forum, me montre ses vidéos/ukulélé sur Youtube.  Et là, je suis tombée,  figurément parlant,  à genoux ;p … touchant mon rêve du doigt.
De là, je m'inscris sur le forum (ça compte!)... puis, habituée aux achats en ligne de mon fils chez Thomann, c'est là que j'achète mon premier ukulélé, un soprano Fender, aujourd'hui monté en Living, que j'ai toujours et que je trimbale partout.
(pour une boutique tous instruments, je trouve qu'il y a un choix fou en ukulélés, contrairement aux magasins de musique des environs.. Et hier, j'ai vu que les Luna étaient moins chers que sur Exquisite, si ça peut intéresser quelqu'un... moi, je me suis retenue ;p)

2. "La magie des premiers jours": pourquoi cet ukulélé là te faisait de l’œil, qu'est ce qui t'a plu chez lui.
C'est idiot mais, pour moi, posséder un ukulélé Fender c'était un clin d'oeil  à David Gilmour, nommé  « meilleur joueur de Fender de tous les temps », dont je suis fan.  :P

Et sinon, ben la magie n'a pas cessé... ce Fender, je ne m'en séparerai jamais : il a une valeur sentimentale, celle des émotions de mes débuts.

3. "La passion", ses +, tout ce que tu appréciais chez lui.
Le son me plaisait, la projection était correcte, il sonnait juste (euh... quand j'ai cessé de l'accorder à l'oreille évidemment, hein les copains! :p). Et surtout... surtout... dès le début j'arrivais à le garder contre moi sans qu'il glisse,  drôle de sensation, comme s'il était fait pour moi.

4. "Les remous": ses -, pourquoi finalement, tu te sentais moins en phase avec lui parfois.
Je suis toujours en phase avec lui, même si parfois je trouve qu'il sonne un peu trop cristalin pour certains titres.

5. "Amour toujours": est-ce-que tu l'as encore? Pourquoi?
Amour toujours et à tout jamais ♥ parce que je... l'aime.  ;p
….. même si je reste dans une perpétuelle recherche d'autres sons, plus ronds, plus doux, plus graves.
(genre un Luna Ténor ?^^)



Zoolander

  • Concert
  • Messages: 1 120
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #8 le: 14 août 2014 à 09:12:32 »
Mon premier, c'était un Ohana SK-38, et j'ai choisi celui la parce que j'ai fait comme de nombreux débutants, je suis venu sur le forum (l'ancien), et j'ai posé plein de questions, et j'ai tergiversé des semaines avant de faire mon choix. Au final, il s'est avéré que le SK-38 était le meilleur rapport Q/P dans la gamme de prix que j'étais prêt à mettre, et puis il était joli, donc j'ai choisi celui ci, malgré la longue attente pour en avoir un, et je n'ai pas été déçu (j'utilisais avant un Lanikai qu'on m'avait prêté).
Ce que j'ai apprécié chez lui, c'est qu'il était joli, léger, facile d'accès, et qu'il sonnait bien, surtout quand je lui ai mis des Fremont Black.
Ce qui lui manquait, c'était une finition digne de ce nom, vu de près, ça n'est pas terrible, plein de petits défauts, alors quand j'ai vu passer une annonce pour un KTS4 pas trop cher, je l'ai revendu et l'ai remplacé par le Kiwaya, qui était magnifiquement mieux fini. Ca m'a permis de me rendre compte que niveau son, il n'y avait pas un fossé entre les deux : le Ohana, bien que plus de deux fois moins cher, ne démérite pas.
Donc au final, je ne l'ai plus, ni même son successeur, car je me suis aperçu que j'aimais les ténors ^^

PS : le S de UAS signifie "Syndrom", pas "System", si je ne m'abuse :P

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 10 877
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #9 le: 14 août 2014 à 09:59:16 »
J'ai joué la première fois sur un ukulele en 1972, un copain revenu de Tahiti m'en avait montré un, je jouais de la guitare classique à l'époque. Ce n'étais pas un tahitien, mais un hawaiien, mais monté en fils de pêche vert. J'ai gratouillé trois trucs et trouvé ça marrant. Puis plus rien. En 2009 (suite à des contacts sur mon canal Youtube de luth avec Wilfried Welti et Ken Middleton, qui commentaient mes vidéos) je me décide à en acheter un, un APC (portugais) concert en acacia. Trouvé sur ebay, un joli bois avec l'aubier visible sur la table et un binding. (dans les 200 euros quand même à l'époque). Il arrive avec ses cordes pourries, que je remplace rapidement.
la première vidéo que j'ai enregistrée à l'ukulele :
J'ai fait mes armes quelques mois dessus, puis sont arrivé un Bruko n°6 (cadeau de mon épouse) et ensuite un Koaloha long necket beaucoup d'autres... Exit l'APC, qui continue sa vie chez son acheteuse, une certaine Adeline, du Fiul, qui a fait se premières armes dessus (j'ai vu de récentes photos où il semble qu'elle le traine toujours avec elle).
Depuis une quinzaine d'instruments sont arrivés à la maison, certains repartis, revenus... UAS vous avez dit ???
« Modifié: 14 août 2014 à 10:05:36 par Valéry »

antho

  • Soprano
  • Messages: 341
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #10 le: 14 août 2014 à 10:27:05 »
Mes premières aventures ont commencées avec un tenson, à l'époque acheté dans un magasin de musique. J'ai très rapidement change les cordes, il me suivait de partout jusqu'à dans mes services hospitalies. Je l'ai garde un an. Par la suite j'ai acheté un flea et la la différence était juste énorme, un modèle tiki fond vert. Et puis luas c'est manifeste. Trop manifeste, j'ai délaissé le format soprano pour des modèles concerts, tenors... dépensant des sommes absurdes ( pour moi aujourd'hui)   jusqu'au jour où j'ai rencontré, l'ami. Celui qui m'a fait réaliser que l'on pouvait prendre plaisir avec un instrument même moyen de gamme.

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 13 794
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #11 le: 14 août 2014 à 10:44:47 »
@ Antho
ben justement..
c'est qui/quoi ton "ami" de désormais..?

Olive Thom

  • Concert
  • Messages: 2 784
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #12 le: 14 août 2014 à 10:52:06 »
Et toi Bernie, tes tous ?

2010jld

  • Soprano
  • Messages: 365
  • Iorana
Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #13 le: 14 août 2014 à 10:53:20 »
"La rencontre": pourquoi tu as choisi de t'acheter, ce fameux jour, un ukulélé.

Début 2010, un kit Hosko de chez Thomann…warum ?  « parce que c’était moi, parce que c’était lui »

2. "La magie des premiers jours": pourquoi cet ukulélé là te faisait de l’œil, qu'est ce qui t'a plu chez lui.

Le souvenir des kamakas tahitiens (j’ai vécu là-bas un certain temps et j’y ai conservé des liens), le bonheur de le construire moi-même et tout de suite d’en jouer grâce à la méthode de C. Lefebvre : « facile, musicale et jubilatoire »

3. "La passion", ses +, tout ce que tu appréciais chez lui.

J’ai bien aimé le son, une fois les cordes d’origine changées pour des worths brown.
« Le prix s’oublie, la qualité reste », le prix de ce kit (que j’ai oublié) devait être inférieur à 30 €. Pour autant sa qualité n’était pas celle du petit dernier de chez Beretta...

4. "Les remous": ses -, pourquoi finalement, tu te sentais moins en phase avec lui parfois.

A l’occasion de visite dans un magasin de musique j’ai essayé un LU21 de chez Lanikai et, même si c’est moyen, j’ai tout de suite perçu une forte différence. Un son moins mat notamment. En fait, je venais de commencer une crise d’UAS qui a duré un certain temps. 

5. "Amour toujours": est-ce-que tu l'as encore? Pourquoi?

Non, je l’ai donné à un ami allemand guitariste qui commençait à zieuter ces drôles de bêtes à 4 cordes. Il résiste encore mais pour combien de temps ? C’est bizarre tiens, ce kit teuton qui est retourné dans sa patrie d’origine.

 

antho

  • Soprano
  • Messages: 341
Re : Re : Mon premier ukulélé
« Réponse #14 le: 14 août 2014 à 11:26:07 »
@ Antho
ben justement..
c'est qui/quoi ton "ami" de désormais..?

Mon ami passe de temps en temps ici... daniel avec un pseudo requinto.

Il me soigne mon uas... mieux qu'un psy et un super mec