Auteur Sujet: Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)  (Lu 3760 fois)

kika

  • Concert
  • Messages: 1 701
  • mother uker
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #15 le: 12 mars 2016 à 12:50:26 »
Ha oui ok, j'ai déjà croisé ces p'tits schémas en effet :)
Quand on n'a pas de technique, faut y'aller à la zob
- Perceval de Galles

John

  • Concert
  • Messages: 1 302
  • Éminent "Petit Miasme Mal Dégrossi"
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #16 le: 07 avril 2016 à 16:28:07 »
Salut, je n'arrive pas à trouver ce que signifie le "tilde" ~ là-dessus:



C'est tiré de l'arrangement d'UkeHeidi de Native Stepson, là:

En regardant ce qu'il fait, je ne trouve pas non plus... Un pull-off? Une liaison, deux notes à jouer très vite? Une miette d'andouille?
"But I, being poor, have only four strings. Strum softly, because you strum on my strings."
(D'après William Butler Yeats.)

kika

  • Concert
  • Messages: 1 701
  • mother uker
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #17 le: 07 avril 2016 à 16:36:03 »
Ca serait pas un petit vibrato ?
Quand on n'a pas de technique, faut y'aller à la zob
- Perceval de Galles

R i C o O

  • Concert
  • Messages: 1 526
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #18 le: 07 avril 2016 à 16:41:01 »
Salut, je n'arrive pas à trouver ce que signifie le "tilde" ~ là-dessus:
En regardant ce qu'il fait, je ne trouve pas non plus... Un pull-off? Une liaison, deux notes à jouer très vite? Une miette d'andouille?

Cela ressemble à ce qu'on appelle un "gruppetto" en musique classique. Il s'agit d'un ornement : on joue la note principale, puis la note conjointe du dessus (au ton ou demi ton, selon le contexte) et on retourne à la note principale, puis on descend vers la note conjointe inférieure. Tout cela le plus vite possible.
Par exemple, si le gruppetto est placé sur la note mi et qu'on est en MiM, il faut jouer très vite Mi Fa# Mi Ré# Mi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gruppetto_%28ornement_mélodique%29
EDIT : Je ne sais pas pourquoi, ce lien ne veut pas se faire correctement, mais si tu copies colles par toi même le lien en entier tu tombes sur la page que je veux joindre sans succès.


Cela dit, en écoutant l'extrait que tu proposes, j'ai l'impression que cette personne effectue plutôt un "mordant", qui est un autre ornement que l'on trouve très souvent en musique baroque. En fait c'est le même principe que le gruppetto, mais on ne fait que un battement supérieur conjointement (Mi Fa# MI) ou s'il est barré un battement inférieur (Mi Ré# Mi).

http://www.apprendrelesolfege.com/le-mordant

J'espère que cela peut t'aider.
R i C o O
« Modifié: 06 juin 2017 à 16:19:25 par Benkalele »

kika

  • Concert
  • Messages: 1 701
  • mother uker
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #19 le: 07 avril 2016 à 16:48:02 »
Sinon faut lui demander, il est sur le forum il me semble.
Quand on n'a pas de technique, faut y'aller à la zob
- Perceval de Galles

John

  • Concert
  • Messages: 1 302
  • Éminent "Petit Miasme Mal Dégrossi"
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #20 le: 07 avril 2016 à 16:50:58 »
Citation de: RiCoO
Cela dit, en écoutant l'extrait que tu proposes, j'ai l'impression que cette personne effectue plutôt un "mordant", qui est un autre ornement que l'on trouve très souvent en musique baroque. En fait c'est le même principe que le gruppetto, mais on ne fait que un battement supérieur conjointement (Mi Fa# MI) ou s'il est barré un battement inférieur (Mi Ré# Mi).

http://www.apprendrelesolfege.com/le-mordant

J'espère que cela peut t'aider.
Ah super, merci. Je kiffe qu'on me réponde rapidement des trucs intelligents.

Citation de: kika
Ca serait pas un petit vibrato ?

daddystovepipe les note comme ça:


donc ça y ressemble, mais je vais réfléchir sérieusement à ce que propose RiCoO.

Merci derechef, ces messieurs.

Citation de: kika
Sinon faut lui demander, il est sur le forum il me semble.
Oui, je vais faire ça aussi, je me disais que ça pouvait avoir sa place ici.
"But I, being poor, have only four strings. Strum softly, because you strum on my strings."
(D'après William Butler Yeats.)

max

  • Soprano
  • Messages: 278
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #21 le: 07 avril 2016 à 17:02:30 »
j'aurais dit une broderie, mais finalement je dis comme ricoo : un mordant ! on en trouve pas mal dans la musique irlandaise aussi...
(je pense pas que ce soit un vibrato car il me semble bien voir qu'il soulève nettement son doigt de la touche.)

John

  • Concert
  • Messages: 1 302
  • Éminent "Petit Miasme Mal Dégrossi"
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #22 le: 07 avril 2016 à 17:09:04 »
Merci. Je vais contacter Sa Bienveillance et solliciter une illumination, pour confirmer.
"But I, being poor, have only four strings. Strum softly, because you strum on my strings."
(D'après William Butler Yeats.)

R i C o O

  • Concert
  • Messages: 1 526
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #23 le: 07 avril 2016 à 23:42:19 »
Ah super, merci. Je kiffe qu'on me réponde rapidement des trucs intelligents.

A ton service  :)

R i C o O, ex prof de solfège (pour de vrai en plus).

John

  • Concert
  • Messages: 1 302
  • Éminent "Petit Miasme Mal Dégrossi"
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #24 le: 08 avril 2016 à 09:06:55 »
Sa Grandeur m'a honoré d'une réponse! Sachez que dorénavant je me nomme "Petit Miasme Mal Dégrossi", que le tilde doit faire "tu-hi-yung", et qu'il se nomme apogiature.
"But I, being poor, have only four strings. Strum softly, because you strum on my strings."
(D'après William Butler Yeats.)

Nabuke O

  • Concert
  • Messages: 2 511
  • Galérien de l'ukulélé
Re : Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #25 le: 08 avril 2016 à 09:16:12 »
Sachez que dorénavant je me nomme "Petit Miasme Mal Dégrossi
C'est mignon, on peut te changer ton pseudo si tu y tiens C:-)

kika

  • Concert
  • Messages: 1 701
  • mother uker
Re : Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #26 le: 08 avril 2016 à 10:50:39 »
Sa Grandeur m'a honoré d'une réponse! Sachez que dorénavant je me nomme "Petit Miasme Mal Dégrossi", que le tilde doit faire "tu-hi-yung", et qu'il se nomme apogiature.

Mhheuuuouaiii... ?
Au pire un hammer-on appogiaté peut-être ?
Quand on n'a pas de technique, faut y'aller à la zob
- Perceval de Galles

R i C o O

  • Concert
  • Messages: 1 526
  • Ukulélé, poil au nez.
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #27 le: 08 avril 2016 à 11:45:54 »
Solfégiquement parlant, une appoggiature, ce n'est pas ça.  :)
(En culture classique j'entends, et je ne peux parler que de cela).

Une appoggiature est une note étrangère à l'accord placée sur un temps fort, qui se résout conjointement sur une note de l'accord (on parle de note réelle) sur la partie faible du temps. En d'autre terme, pour faire une appoggiature on utilise deux sons, et une appoggiature s'écrit en "toute note" sans avoir recourt à un signe spécifique comme le trille, le mordant ou le gruppetto.

"Tu-hi-yung" : ça ressemble vraiment à un mordant.  :)

John

  • Concert
  • Messages: 1 302
  • Éminent "Petit Miasme Mal Dégrossi"
Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #28 le: 08 avril 2016 à 12:10:13 »
Sa Sainte Gibbosité a détaillé, mais là, je suis entre deux avions.
Le Verbe vous sera inoculé plus tard, manants.
PMMD
"But I, being poor, have only four strings. Strum softly, because you strum on my strings."
(D'après William Butler Yeats.)

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 10 967
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Re : Lire une tablature (+ quelques notions théoriques)
« Réponse #29 le: 08 avril 2016 à 12:31:50 »
Solfégiquement parlant, une appoggiature, ce n'est pas ça.  :)
(En culture classique j'entends, et je ne peux parler que de cela).

Une appoggiature est une note étrangère à l'accord placée sur un temps fort, qui se résout conjointement sur une note de l'accord (on parle de note réelle) sur la partie faible du temps. En d'autre terme, pour faire une appoggiature on utilise deux sons, et une appoggiature s'écrit en "toute note" sans avoir recourt à un signe spécifique comme le trille, le mordant ou le gruppetto.

"Tu-hi-yung" : ça ressemble vraiment à un mordant.  :)
Oui mais on appelle souvent (en musique ancienne en tout cas) appogiature un ornement, mordant ou petit trille qui soit précède, soit suit la note. (effectivement ça ne correspond pas à la définition académique). Quant à la notation, ici c'est Ukeheidi qui a choisi ce signe mais là encore n'attendons aucune forme d'académisme de notre ami qui est hors norme dans tous les sens du terme...
;-)