Auteur Sujet: Motif, ostinato, thème, riff... pour s'amuser (ou s'exercer) à écrire, à jouer  (Lu 2990 fois)

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Motif, ostinato, thème, riff... pour s'amuser (ou s'exercer) à écrire, à jouer
« Réponse #45 le: 07 septembre 2016 à 18:13:43 »
Un nouvel extrait, en espérant que certains tenteront de découvrir son titre. J'ai mis le tempo d'origine, mais c'est indicatif. Même beaucoup plus lentement, c'est agréable à jouer. Et puis on se débrouille comme on veut, ou comme on peut.

Sur la portée et la tablature, la mélodie est en noire, les notes complémentaires sont en darkcyan. Oui en darkcyan  :)) , c'est LilyPond qui le dit.

La mélodie peut être jouée seule. Dans ce cas, un doigté différent peut être plus simple, évidemment.

Cliquez sur l'image pour agrandir
extrait_16<br />
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Motif, ostinato, thème, riff... pour s'amuser (ou s'exercer) à écrire, à jouer
« Réponse #46 le: 10 septembre 2016 à 11:39:07 »
Quelle ambiance ! ;)

Heureusement qu'il y a la rubrique nécrologique à côté pour mettre un peu d'animation. :D
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Motif, ostinato, thème, riff... pour s'amuser (ou s'exercer) à écrire, à jouer
« Réponse #47 le: 13 septembre 2016 à 19:29:20 »
En vitesse, pour rire. ;D Certains sont sans doute en train de le chanter.

Je ne me suis pas cassé la tête, la mélodie est en rouge et il y a un accord sur chaque temps. C'est dommage que l'on ne puisse pas écrire de code dans les messages (enfin, je crois), j'aurais bien mis le code LilyPond à coller dans lilybin.com. Vous auriez même pu écouter le rendu midi.

Cliquez sur l'image pour agrandir

extrait_17
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
J'adore ce thème, j'ai tenté de le reproduire ici, le plus difficile étant de respecter la blanche pointée tout au long de cet extrait. Il peut être nécessaire d'utiliser l'annulaire main gauche sur le ré (maintenu pendant la mesure complète) surtout de la mesure 9 à 16, afin de laisser aux autres doigts la possibilité d'accéder aux frettes utiles, notamment l'auriculaire sur les frettes 3. Mais n'étant pas une joueuse expérimentée, vous trouverez la meilleure façon de faire pour vous-même. ;)

Sur la portée, les hampes de la mélodie sont orientées vers le haut. Pour commencer, on peut jouer l'intro, puis en suivant, uniquement les notes en rouge de la mélodie lorsqu'elles apparaissent sur la tablature.

Vous pouvez aussi critiquer la partition, si vous voyez des choses qui ne sont pas optimales, il n'y a pas de souci.

J'ai mis aussi une version un ton plus haut (qui démarre sur un mi). Dans cette version plus facile, plusieurs fois, une note de l'accompagnement vient se poser sur la même corde qu'une note de la mélodie (blanche pointée) non terminée. C'est pas bien :o . Mais, sans prendre cette liberté, le doigté me semblait impossible. Je ne sais pas si c'est grave, ça ne s'entend pas, je crois.

Alors, qui reconnait ce thème ? Normalement, dès l'intro... :)

Cliquez sur l'image pour agrandir
extrait_18a

Cliquez sur l'image pour agrandir
extrait_18b
« Modifié: 05 octobre 2016 à 18:05:54 par Kilie »
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
 :)) Une fois n'est pas coutume, en cliquant sur ce petit aperçu, vous devriez atteindre une première version d'un solo pour lequel je me suis donné trois contraintes : conserver la tonalité originale, utiliser les accords de la partition originale (le plus de notes possibles pour chaque accord) et enfin faire un jeu tout au pouce, chaque accord devant être gratté vers le bas où se trouve la note correspondant à la mélodie (dernière note jouée pour chaque accord). Pourquoi de telles contraintes ? Parce que je pense faire une ou plusieurs autres versions différentes, si j'ai le temps, avec des techniques différentes et un jeu de doigts main droite plus varié. Comme souvent, sur la portée, les hampes correspondant aux notes de la mélodie sont orientées vers le haut et l'on peut les jouer seules.

Comme j'ai fait ça un peu vite, si vous voyez quelque chose qui ne va pas, mais également si décidément rien ne va, n'hésitez pas à me le dire. Je ne suis pas une experte, alors je m'entraîne et j'essaie de dompter LilyPond et les règles de solfège au passage...  ;)

Cliquez sur l'image pour accéder à la version complète
extrait_19_avec_titre
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 035
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Cette liaison me semble étrange exprimée de la sorte. Tu joues ça comment ?

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Merci, Valéry d'avoir pris le temps de jeter un œil à ce petit essai et d'en faire la critique. :)

Tu pointes le legato, entre le mi et le ré de la mélodie. Il figure dans la partition originale comme tous les autres et je les ai conservés, peut-être à tort, à cause de l'ajout des accords. Effectivement, au ukulélé ça me semble difficile de rendre cela... Bon, surtout si c'est moi qui tente. :))

Ici, j'imagine que le mi sonnant toujours, le ré viendra nécessairement se lier. Je devrais déjà étudier plus minutieusement les autres liaisons de ce morceau. Est-ce que c'est cela que tu voulais dire dans « exprimée de la sorte » ou est-ce autre chose ? Du coup, vaudrait-il mieux, selon toi, faire sauter tous les signes de legatos dans cette situation ? Toutefois, ils peuvent quand même avoir leur utilité pour quelqu'un qui joue uniquement les notes de mélodie. Faut voir.  ;)
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 035
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Merci, Valéry d'avoir pris le temps de jeter un œil à ce petit essai et d'en faire la critique. :)

Tu pointes le legato, entre le mi et le ré de la mélodie. Il figure dans la partition originale comme tous les autres et je les ai conservés, peut-être à tort, à cause de l'ajout des accords. Effectivement, au ukulélé ça me semble difficile de rendre cela... Bon, surtout si c'est moi qui tente. :))

Ici, j'imagine que le mi sonnant toujours, le ré viendra nécessairement se lier. Je devrais déjà étudier plus minutieusement les autres liaisons de ce morceau. Est-ce que c'est cela que tu voulais dire dans « exprimée de la sorte » ou est-ce autre chose ? Du coup, vaudrait-il mieux, selon toi, faire sauter tous les signes de legatos dans cette situation ? Toutefois, ils peuvent quand même avoir leur utilité pour quelqu'un qui joue uniquement les notes de mélodie. Faut voir.  ;)
Il y a deux sortes de liaisons, celles où la durée d'une même note excède la mesure et il faut effectivement les garder, et celles d'ornementations (hammer on/pull off ou en français : liaisons ascendantes et descendantes) sur des notes différentes, mais dans ce cas il faut que ça soit jouable (donc sur la même corde, on pourrait ici jouer le mi sur la case 4 de la corde de do et lier avec le ré case 2.
On retrouve le cas de figure que j'ai entouré, 4 fois dans la pièce je crois, deux fois avec la liaison et deux fois sans ? En bonne logique on ne devrait pas laisser sonner le mi quand le ré est joué pour éviter un intervalle de seconde, donc la solution du mi sur la case 4 de la corde de do me semble plus appropriée. Mais c'est un peu pinailler... ;-)

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 035
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
A regarder encore, en me posant la question de ces liaisons dans l'original, je pense que ce sont des liaisons vocales, et donc les liaisons ascendantes ou descendantes (ornementales) à l'instrument ne se justifient pas car on n'entendra pas l'effet vocal de tenue, mais bien deux notes distinctes. Donc elle me semblent inutiles dans ce cas de figure.
Idem à la mesure 11.
Par contre sur un instrument mélodique à sons tenus (flûte, violon) comme pour la voix, elles seraient indispensables.
« Modifié: 09 novembre 2016 à 20:17:53 par Valéry »

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Effectivement, cette liaison n'apparait pas à chaque fois pour ces mêmes notes, ça m'avait un peu étonnée lors de la saisie. Je viens de vérifier la partition éditée et les notes avec les liaisons manquantes correspondent aussi à des syllabes d'un même mot. Je m'y perds un peu, mais bon, ce n'est pas très grave...  ;)
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Salut ! Je n'ai pas marqué le tempo de l'extrait suivant parce que j'ai triché. En fait, je ne parviens pas à le jouer à la vitesse requise :D . Mais même à vitesse réduite, il me plait et l'on reconnaît très bien le thème. Les joueurs expérimentés feront à leur guise.

Comme d'habitude, si vous avez des remarques, ne vous gênez pas, ça peut servir à tout le monde, y compris à ceux qui ne sont pas inscrits sur le forum et qui ne font que lire... ;)

Cliquez sur l'image pour agrandir
extrait_20
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Kilie

  • Soprano
  • Messages: 478
Salut,

Je me suis dit : pourquoi pas ce thème-là ? Pas évident sur un High G, mais on se débrouille et puis cela n'est qu'un jeu.

Sur la portée, les hampes de la mélodie sont orientées vers le haut. Les notes de la mélodie sont en noir sur la portée et sur la tablature. Ainsi, il est facile de ne jouer que la mélodie. Pour l'intro il n'y a pas de souci. Pour alléger la partition, ne figurent généralement pas dans celle-ci les silences de l'accompagnement.

Lorsque la note de l'accompagnement est plus aiguë que celle de la mélodie, il faut absolument produire la note de mélodie en dernier sur son temps exactement. J'ai fait en sorte que les notes alignées verticalement se trouvent sur des cordes côte à côte. Du coup, il est possible de tout jouer avec le pouce.

Alors, qui reconnaît ? Tic-tac tic-tac... ;)

Cliquez sur l'image pour agrandir
extrait_21
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.