Auteur Sujet: Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)  (Lu 483 fois)

b-trave

  • Soprano
  • Messages: 162
    • Ma chaine youtube!
Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« le: 29 avril 2016 à 23:23:33 »
La Brassenssite est une terrible maladie qui me pousse à apprendre sans arrêt de nouvelles chansons du moustachu.
Je me demande ce qui arrivera quand j'aurai appris tout le répertoire.

Fuck you I won't do what you tell me, Zach de la Rocha
www.youtube.com/btrave

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 3 092
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #1 le: 29 avril 2016 à 23:33:35 »
Tu remercies Val pour son soutien, mais tu dois lui donner des sueurs froides de la manière dont tu soutiens l'ukulélé sur ta tête et le récupères en jonglant...

Tu as toujours cette façon admirable de jouer et vivre ton répertoire Brassens à 200%.

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 810
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #2 le: 30 avril 2016 à 02:40:35 »
Non, non Olive, pas de sueurs froides  :D

Merci Bastien, une de mes préférées, à la fin... "le brave petit musicien"... c'est ce qu'on essaye d'être, non, des braves petits musiciens.
Ah la Brassenssite, moi aussi je l'ai chopée, avec une complication de Lapointite aigüe aussi...
(j'en ai encore une ou deux à sortir bientôt de tonton Georges).

Domiuke

  • Tenor
  • Messages: 7 069
  • “Musique : une pompe à gonfler l'âme.”
    • MéliMélo swing & blues
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #3 le: 30 avril 2016 à 09:06:41 »
Bien envoyé B-trave,  finalement ce qui est  bien avec Brassens  c'est que l'on peut l'accomoder à sa sauce, folky, jazzy, musette tu fais comme tu aimes.
« Modifié: 30 avril 2016 à 13:53:29 par Domiuke »

bernie

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 15 405
    • Rendev'Uke à Paris
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #4 le: 30 avril 2016 à 09:51:13 »
Brassens..
on a commencé avec lui
va savoir si on ne finira pas en sa compagnie

bien joué/chanté B-trave !
du coup tu m'as donné envie de la reprendre  ;)

Alexandra

  • Soprano
  • Messages: 105
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #5 le: 30 avril 2016 à 13:41:10 »
C'est très chouette, surtout quand on voit le plaisir que tu prend à la jouer et à la chanter.
Et bravo pour l'opération de haute voltige du début. T'as pas froid aux yeux.

b-trave

  • Soprano
  • Messages: 162
    • Ma chaine youtube!
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #6 le: 12 mai 2016 à 08:44:42 »
Merci à tous pour vos commentaires.
@Domiuke: C'est vrai que le style est plus ou mons libre, mais sur certaines chansons, les progressions sonnent jazz quoi qu'il arrrive.
@Bernie: j'ai hate d'entendre ta version.

Personne n'a remarqué que j'ai sauté un couplet hehehe :)
Fuck you I won't do what you tell me, Zach de la Rocha
www.youtube.com/btrave

beatle-uke

  • Soprano
  • Messages: 282
    • le facebook de Beatle-uke
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #7 le: 17 mai 2016 à 23:05:14 »
Ca swingue. TOP !

SanJose

  • Soprano
  • Messages: 142
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #8 le: 30 avril 2017 à 23:48:27 »
Plus modestement, je m'en tiens au rythme bonhomme de Brassens pour cette chanson, avec la tablature suivante (voir pièce jointe).
Une vidéo ou un mp3 quand j'aurai un résultat honorable...
Pour le moment, ce que j'y trouve, c'est un très bon exercice d'enchainement d'accords pas tous faciles à plaquer.
« Modifié: 30 avril 2017 à 23:50:14 par SanJose »

Noctiluke

  • Concert
  • Messages: 1 483
Re : Le petit joueur de flûteau (Georges Brassens)
« Réponse #9 le: 01 mai 2017 à 17:59:09 »
Pour le moment, ce que j'y trouve, c'est un très bon exercice d'enchainement d'accords pas tous faciles à plaquer.
Comme souvent chez Brassens  :)
Merci pour la partition!
"Rentrez à Liverpool, les groupes à guitare vont disparaître." Dick Rowe (directeur artistique DECCA), 1962