Auteur Sujet: TV : "Instruments à cordes : de nouvelles avancées grâce à la technologie ?"  (Lu 799 fois)

Kilie

  • Concert
  • Messages: 513
Émission d'Arte : "Instruments à cordes : de nouvelles avancées grâce à la technologie ?"(2016, 26', diffusée le 09/01/2017)
http://www.arte.tv/guide/fr/063945-027-A/xenius ou à ce jour toujours lisible et téléchargeable avec le programme Captvty.

Il est surtout question de la famille des violons dans ce documentaire-ci, mais sur un tel sujet, il est évident que tous les instruments de musique sont actuellement concernés.

À mon avis, le titre de cette émission ne résume pas très bien son véritable contenu. Concernant les nouveaux matériaux, on en parle peu, mais le préjugé le plus tenace à ce sujet est quand même rapporté.

(Petite parenthèse pour vous dire que ça m'a amusée de constater que pratiquement au mot près, on entend la même affirmation au sujet de l'espéranto ;) ; les préjugés, c'est vraiment la plaie dans tous les domaines !). Mais j'en reviens au documentaire.

Donc, dans la majeure partie de la vidéo on voit des professionnels qui analysent ou travaillent le bois et qui parlent de leur travail, expliquant les choix à faire parmi les différentes essences en fonction du son recherché et les traitements possibles du bois. On peut voir aussi quelques étapes du façonnage du bois, le cintrage des éclisses par exemple. L'utilisation de colle d'os de lapin est décrite également. Le fil de l'émission semble s'égarer à nouveau en évoquant la remise au goût du jour du quinton (violon à cinq cordes).

On constate que le titre du documentaire (avec ce point d'interrogation) laisse la possibilité de répondre "non"* à la question posée. Ceci laisse à penser que le documentaire n'est pas impartial, sa conclusion va aussi dans ce sens. N'y cherchez pas de comparatif scientifique complet entre bois et nouveaux matériaux par exemple.

Bien, malgré cela, pour ceux qui n'y connaissent pas grand-chose en lutherie, mais peut-être aussi pour les autres, je trouve l'émission intéressante, instructive et elle rend un bel hommage aux luthiers qui ont l'amour de leur métier.  :)

* Voir à ce sujet "La loi des titres selon Betteridge"
Partager, c'est mieux. Contact ;). Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Lotre

  • Concert
  • Messages: 1 429
Merci Killie , belle émission .
Mais ce n'est pas nouveau .
En fait on connait des violons en fibre de carbone depuis 30 ans  , peut être plus .
Il y avait un luthier a Figeac qui faisait des violons avec ce matériau .
De très bon violons avec parfois la table en épicéa .
Malheureusement il a du abandonner son beau métier et a fini sa carrière a l'usine Ratier .
Le violoneux Xavier Vidal joue avec depuis plusieurs décennies .
Le ukulélé est une machine a ciseler des mélodies .

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 680
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Il y a eu des tentatives d'instruments anciens en fibre de carbone aussi (guitares baroques) mais pas convaincants du tout (avis personnel).
Récemment j'ai vu un violon en résine mélangée avec du fil d'araignée.
Bon je suis vieux jeu et rétrograde, mais l'émotion transmise par le doigt du musicien sur une corde et qui résonne dans une caisse de beaux bois bien travaillés, pour moi ça reste, pour le moment, inégalé.
Et je déplore les traitements et amplifications qu'on fait subir à cette onde originelle pour assourdir des générations de gens qui doivent mettre des bouchons d'oreilles pour assister aux concerts... Quelle misère.

Luke-O

  • Tenor
  • Messages: 3 927
  • C6 H12 O6
    • My Funnel
Bon je suis vieux jeu et rétrograde, mais l'émotion transmise par le doigt du musicien sur une corde et qui résonne dans une caisse de beaux bois bien travaillés, pour moi ça reste, pour le moment, inégalé.
Et je déplore les traitements et amplifications qu'on fait subir à cette onde originelle pour assourdir des générations de gens qui doivent mettre des bouchons d'oreilles pour assister aux concerts... Quelle misère.
Et quand tu enregistres, tu ne lui fais pas subir de transformation à ce son né de l'émotion transmise à ton morceau de bois ?

C'est totalement rétrograde comme position. Ça rappelle les puristes de l'électrique qui s'évertuent à chercher des amplis et des guitares vintage pour avoir "le son". Alors que les musiciens de l'époque jouaient avec ce qui leur tombait sous la main et selon leurs moyens financiers. Quand on voit ce que faisaient les groupes comme expérimentation avec les premiers studios à bande ou les premier Moog, on se dit qu'aujourd'hui ils utiliseraient sans vergogne le numérique.

Quant à l'évolution des matériaux et celle des instruments, elle existait même à l'époque de Stradivarius.

Quand je vais à l'hôpital, je ne dis pas que c'était mieux avant.

UkeHeidi

  • Concert
  • Messages: 1 458
  • Μη μου τους κύκλους τάραττε
    • UkeHeidi's videos
Ça rappelle les puristes de l'électrique qui s'évertuent à chercher des amplis et des guitares vintage pour avoir "le son". Alors que les musiciens de l'époque jouaient avec ce qui leur tombait sous la main et selon leurs moyens financiers.

.. et autres crétins qui vénèrent le Solex quand il existe des Segway!!  :greenking:
Venture the Styron power! —> chordmaster.org
Join the nose side of the flute! —> noseflute.org

pis des vidéos ici et

UkeHeidi

  • Concert
  • Messages: 1 458
  • Μη μου τους κύκλους τάραττε
    • UkeHeidi's videos


PS : vous avez déjà reniflé de la fibre de carbone? Et un martin vintage en koa? Ben c'est la même différence qu'entre un Kindle et un vieux bouquin relié pleine peau.
Venture the Styron power! —> chordmaster.org
Join the nose side of the flute! —> noseflute.org

pis des vidéos ici et

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 680
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art

Quand je vais à l'hôpital, je ne dis pas que c'était mieux avant.
Je me souviens de ce dessin d'un homme sur le billard entouré d'une bande de chirurgiens allumés lui déclarant : nous sommes les "Surgeons consort" et nous allons vous opérer avec des instruments d'époque !


Le voilà :

« Modifié: 15 février 2017 à 11:45:06 par Valéry »

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 680
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Et quand tu enregistres, tu ne lui fais pas subir de transformation à ce son né de l'émotion transmise à ton morceau de bois ?

J'essaye que le résultat de l'enregistrement soit le plus proche possible de ce que mon oreille perçoit. Ce qui me chagrine (mais chacun fait fait fait...) c'est quand on trafique le son pour le faire ressembler à autre chose. L'émotion y perd.
Mais en fait un concert "live" et en acoustique pure est bien supérieur à n'importe quel enregistrement.
Pour ce qui est de l'utilisation des instruments électrifiés et autre synthés et MAO, personnellement je trouve que c'est de la technique, mais pas de la musique. Déjà je trouve que la piano c'est limite... trop de mécanique entre l'homme et le son produit. (RiCoo va me tomber dessus !!!)
L'instrument le plus pur reste la voix.


UkeHeidi

  • Concert
  • Messages: 1 458
  • Μη μου τους κύκλους τάραττε
    • UkeHeidi's videos
L'instrument le plus pur reste la voix.

La voix de castrat prépubère non alcoolisé ni cannabifié, à 20°C, au niveau de la mer, sous une pression d'1000 hPa et sous une hygrométrie relative de 50%, le tout dans une chambre anéchoïque. Le reste ça craint du boudin.
Venture the Styron power! —> chordmaster.org
Join the nose side of the flute! —> noseflute.org

pis des vidéos ici et

em6

  • Tenor
  • Messages: 4 127
  • real men play soprano
    • La Petite Boutique
un philharmonique au grand complet ça envoie plus qu'une très bonne stéréo ! je suis d'accord mais on à bien que deux oreilles dont le fonctionnement reste très agressé par la production sonore des Solex ... en état de marche ça va de soit ... bon autrement y a encore quelques réac au balcon des Muppet, des fois je me sens bien seul ...

PS l'odeur des "Martin" est le plus souvent du à la valise "Geib" qu'autre chose , je dis ça , uniquement pour la polémique ! ça va de soit ... ;-)
Au Uke, l'important n'est pas ce que tu arrives à en faire, mais ce que tu en fais.
ma chaine Youtube

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 680
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
La voix de castrat prépubère non alcoolisé ni cannabifié, à 20°C, au niveau de la mer, sous une pression d'1000 hPa et sous une hygrométrie relative de 50%, le tout dans une chambre anéchoïque. Le reste ça craint du boudin.
je ne vois pas l'intérêt de le castrer s'il est prébubère. Juste avant pour éviter la mue, oui, mais sinon.


R i C o O

  • Modos de section
  • Concert
  • Messages: 1 740
  • Ukulélé, poil au nez.
Je ne vois pas le problème à ce que les instruments évoluent dans leur lutherie ou leur fabrication. Au contraire, je trouve que c'est super.
De la même manière je trouve merveilleux que des musiciens cherchent le son d'avant, expérimentent, essaie de retrouver comment on fabriquait les instruments il y 100, 200 voir 300 ans pour comprendre l'image sonore que pouvait bien avoir les compositeurs de ces époques.
Je ne vois pas pourquoi on devrait prendre partie pour l'un ou l'autre. (Quoi personne à dit qu'il fallait choisir son camp?)

En ce moment je suis assez fasciné par la MAO et les possibilités que cette discipline instrumentale ouvre et apporte à la musique.

Bref, c'est super, y'en a pour tout le monde!

Je rêve d'essayer un piano en carbone. Visiblement, les cotés du piano passerait par devant le piano pour former la banquette du pianiste, qui ne ferait donc qu'un avec l'instrument et permettrait au pianiste de vraiment entendre son son en jouant. (Un pianiste doit imaginer son son, depuis la banquette, on entend pas exactement comme depuis la salle).  Mais bon de tel piano son rare. J'en ai vu qu'en photo. Il me semble d'ailleurs avoir lu que la transmission des vibrations avec le carbone était exceptionnellement bonne par rapport au bois.

UkeHeidi

  • Concert
  • Messages: 1 458
  • Μη μου τους κύκλους τάραττε
    • UkeHeidi's videos
je ne vois pas l'intérêt de le castrer s'il est prébubère. Juste avant pour éviter la mue, oui, mais sinon.

Parce que s'il a souffert, il chantera mieux le Blues.
Venture the Styron power! —> chordmaster.org
Join the nose side of the flute! —> noseflute.org

pis des vidéos ici et

Lotre

  • Concert
  • Messages: 1 429

PS : vous avez déjà reniflé de la fibre de carbone? Et un martin vintage en koa? Ben c'est la même différence qu'entre un Kindle et un vieux bouquin relié pleine peau.

Ouais moi pareil c'est avec le pif que j'apprécie les instruments de musique .

Sauf pour la nose-flute ! Elle je peux pas piffer .
Le ukulélé est une machine a ciseler des mélodies .

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 11 680
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
des musiciens cherchent le son d'avant
Quand je parle de son acoustique, sans interférences électriques, ce n'est pas un point de vue passéiste (ah c'était mieux avant..) Non, ce que je défends, c'est la transmission de l'émotion avec le moins d'intermédiaires possible. Ma conception de la musique, c'est que c'est un discours que le musicien tient à un auditeur, où il essaye d'exprimer une émotion. Moins il y a d'intermédiaires et mieux le message peut passer, plus forte sera l'émotion ressentie par l'auditeur. Je regarde un opéra à la télé, sur DVD, ou en "live", ce n'est pas la même chose.
Si je vais à un concert "moderne" avec amplification, c'est tellement fort que je suis obligé de sortir de la salle, je ne supporte pas les décibels. Alors quelle émotion passe là-dedans ? La même musique en acoustique toucherait peut-être moins de monde (en nombre), mais les toucherait bien mieux (en qualité et émotion). J'ai bien peur que l'auditeur d'aujourd'hui soit plus en demande de sensations fortes que d'émotions. L'adrénaline remplace la sensibilité et l'intelligence.
Quant à la musique générée par ordinateur, quelle émotion passe là dedans. Soit il faut paramétrer d'infimes modifications de temps, rythme intensité etc.. enfin tout ce qui fait une interprétation "humaine" avec toutes ses imperfections, voulues ou non, qui font la sensibilité, soit c'est techniquement parfait mais d'une froideur redoutable.