Ukulélogie pédagogique > Apprentissage et pédagogie

'Ukulele Chord' for Android

(1/2) > >>

Domiuke:
Pas sûr que ce soit le bon endroit mais ça peut intéresser les utilisateurs d'android :




http://www.roundrect.kr/android/ukulele-chord/

Edit de zoo : correction du lien vers le site officiel de l'app.

Zoolander:
Intéressant, par contre, pas moyen de savoir s'il s'agit d'un véritable générateur d'accords (comme l'application Chords), ou d'un simple répertoire d'accords.
L'avantage d'un générateur est qu'il peut générer un accord pour n'importe quel accordage d'instrument, même les plus exotiques.

Le Duck:
En tout cas, la traduction sur le site est savoureuse:


" Chaque 4 réponses à cordes et sons indépendamment à un écran tactile. Bien sûr, vous pouvez gratter il."

Ça doit sans doute avoir son intérêt.

Fullbazar:
Ça na rien de snob comme on peut l'entendre ici et là, mais j'ai lu que Androïd avait un défaut conceptuel pour rivaliser avec IOS dans le domaine audio numérique, et que ça explique la pléthore d'appli développées sur le second et la rareté sur le premier.

Zoolander:
Il s'avère qu'effectivement, Android ne gère pas le son en temps réel, comme son concurrent direct, du coup, difficile de s'en servir pour traiter du son en temps réel, ou pour générer du son avec une rythmique fiable.
C'est surement lié au fait que l'iPhone a été conçu comme étant un iPod qui permet de téléphoner et de faire plein d'autres choses, la ou les smartphones concurrents sont des téléphones qui permettent d'écouter de la musique.

Bref, cela dit, Sesska (car il faut rendre à César ce qui lui appartient) m'avait parlé, il y a quelques temps, de cette application : http://www.singlecellsoftware.com/caustic
Etant donné le type d'application, j'imagine qu'ils ont réussi à contourner le problème, à moins que l'augmentation de la puissance des terminaux l'ait simplement rendu moins sensible.
Si j'en crois les commentaires des utilisateurs, des problèmes de latence existent encore.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique