Ukulélogie membres > Vos compos

Les compotes de Béna

(1/3) > >>

Bernardine:
Salut la communauté.

En m'inspirant du concept du fil personnel unique, j'ouvre ici de quoi poster mes futures productions. Comme ça je pourrai les retrouver facilement, et la progression sera traçable.  :poilu:

Juste pour situer : j'ai commencé l'ukulélé sans aucun background musical en été 2020, à l'âge vénérable de 55 ans. L'idée était surtout de m'amuser en pouvant accompagner la Bernardine l'Ermite que je suis quand elle chante pour se vider la cafetière. Car chanter me libère et m'exalte, bien que je ne fasse partie d'aucune chorale ni d'aucun groupe. Mais avec un accompagnement musical c'est encore mieux ! Alors j'ai commencé sans trop savoir où cela me mènerait. C'est ainsi que je suis tombée sur ce forum aussi providentiel que sympathique, où j'ai notamment découvert le charme de la musique ancienne sur ukulélé. Je ne pense donc pas me limiter aux petits strums d'accompagnement : j'ai déjà des ébauches de mélodies en fingerpicking que j'espère bientôt pouvoir vous soumettre. D'ici là, je vais ouvrir le chemin avec l'Ave Maria que j'ai déjà posté sur le fil du Jeu-Thème. Mais pour une question de titre, j'ouvrirai un second post.

Ci après, la liste de mes compotes/confiotes/jams :

La Vraie Histoire de Koala Kiki - version détournée de l'original d'alaouet E Koala Kiki

I Sing in the Wind - essai (déjà liké par un SoundClouder, looool)

Ave Maria - 2 voix - version à deux voix

Ave Maria - version originale

Bernardine:
1) Voici un Ave Maria tout simple (Dm, C, F, transposés au demi-ton inférieur) que j'avais composé l'année dernière, suite au décès de mon beau-frère.
Joué sur mon ukulélé ténor Pono Pro Classic en acacia, accordé en low-G, au demi-ton inférieur, et enregistré via le dictaphone de mon Mac (= zéro correction).

https://soundcloud.com/user-377701859/ave-maria/s-IFEOFJ6FKg1?utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing


2) Et une seconde version à deux voix, où je chante par dessus la version précédente. Le son est moins bon et affreusement saturé, mais j'espère pouvoir améliorer les choses quand je maîtriserai un peu Garage Band, et que j'aurai un micro digne de ce nom (= installé mon Zoom H1n1... ça fait vachement viral, non ?). Je précise que la deuxième voix est totalement intuitive, d'où quelques flottements ça et là.... :P

https://soundcloud.com/user-377701859/ave-maria-2-voix/s-GyvmzYrJOHA?utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing

Pour les amateurs de musique d'église !  :inno: :inno:

Bernardine:
Bon, ben vu que je me suis ouvert un fil pour mes compos, autant y poster aussi celles que je pourrais créer pour le jeu-thème !

Ici une version détournée du génial "Koala Kiki" d'alaouet (une petite gemme de plaisir ukulélesque et de délire insulaire !) :

La vraie histoire de Koala Kiki

J'ai repris le thème musical (simplifié, hein !) en alternant island strum et arpèges, pour raconter les tribulations de Kiki, le koala qui rêvait de s'acheter un Kamaka. :lovelove:

C'est un peu l'histoire de la vie, en vision enfantine : Kiki va faire face à tous les aléas pour poursuivre sa quête du bonheur, symbolisée par le ukulélé de ses rêves. Malgré la poisse et le manque de ressources, il ne se laisse pas abattre : il persévère et fait preuve d'inventivité. Un jour c'est sûr, il l'aura, son Kamaka !!

https://soundcloud.com/user-377701859/la-vraie-histoire-de-koala-kiki?utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing


__________________________________________

Couplet : C – C7 – F – G7 – C – C – C7 – F – G7 – C
Refrain : C – G – G – C – C – G – G – C

(Voix Kiki) : Kiki, y va en vacances à la mer !
(Voix Béna) : Mais est-ce qu’il sait nager, au moins ?
(Voix Kiki) : Y sait pas bien, mais y va prend’ sa bouée.
(Voix Béna) : Ah, quand même !
(Voix Kiki) : Il a une bouée en forme de crabe !
(Voix Béna) : Ben dis donc, qu’est-ce qu’on en apprend sur Kiki !...
___________________

Je m’en vais vous conter, la chanson de Kiki
Qui voulait voyager, jusqu’à Waikiki

      Kiki veut un Kamaka, en bois de koa
      Kiki veut un Kamaka, y f’ra tout pour ça !

Un jour de mai dernier, sa bagnole a lâché.
Kiki s’est fait virer, sa chérie l’a plaqué !...

      Pauv’ Kiki il est ruiné, les huissiers sont passés
      Il a plus ni thé ni café, il a même plus d’ukulélé !

Ras le bol de raquer, de se faire exploiter :
Kiki a tout largué pour aller bourlinguer.

      Mais comme il a plus un rond, y prendra pas l’avion.
      Y prendra pas non plus l’bateau : y s’construira un radeau !

      Bravant mers et océans, malgré la tempête et le vent,
      Kiki se laisse dériver, sur sa vieille planche à laver.

Ses amis lui ont dit, va pas à Hawaii
Mais va au Canaries, c’est bien moins loin d’ici !

      Kiki veut un Kamaka, en bois de koa
      Kiki veut un Kamaka, et à La Palma y en n’a pas !

Oh Koala Kiki, va pas à Hawaii
Mais va la Réunion, ça sent vanille Bourbon !

      La Réunion y a pas d’lagon, mais y a des pitons*
      On y mange des macarons, et des glaces au citron !

      (Mais non, c’est faux !)

       … On y mange des camarons**, et du cari poisson !

      (C’est quoi, des camarons ?)

Mais notre polisson, y veut un Kamaka
Et à la Réunion, eh ben y en n’a pas !

      La la la …
      La la la …

Ses amis lui ont dit, va pas à Hawaii
Mais va en Ma’tinique, c’est aussi exotique !

      Kiki veut un Kamaka, en bois de koa
      Kiki veut un Kamaka, et là-bas y en n’a pas !

Oh Koala Kiki, va pas à Hawaii
Mais va à Papeete, danser le tamouré !

      À Tahiti y a pas Kamaka, mais y a Bora Bora,
      Pour épouser une vahiné, coco, monoï et tiaré.

      Quand il arrive à Tahiti, Kiki est très amaigri.
      Il a plus qu’la peau sur les os, c’est râpé pour pécho !

Oh Koala Kiki, rien ne te décourage :
T’iras à Hawaii, même si c’est à la nage !

      Waikiki, vas-y Kiki : Hawaii c’est l’paradis !
      Y a des ukulélés partout dans Honolulu !

Une fois dans la boutique, quand on lui dit les prix
Kiki est pris d’panique, c’en est bien trop pour lui !

      Kiki, t’as pas un radis : Kamaka c’est pas pour toi.
      Tu f’rais mieux d’rentrer à Paris, et de t’acheter un Kala !

Mais papa Kamaka a eu pitié du koala.
L’voyant si déconfit, voilà c’qu’il lui a dit :

      Si tu veux j’peux t’embaucher, et après quelques années
      Tu auras un Kamaka en master grade koa !

En attendant le Graal, puisqu’il a pas dix balles,
Kiki a pris ses outils, son rabot et sa scie :

      Dans une vieille boîte en carton, il s’est taillé un baryton.
      Dans une demi noix de coco, il s’est fait un soprano !

Oh Koala Kiki, reste à Waikiki.
Y a pas besoin de blé pour avoir un ukulélé.

      Kiki il abandonne pas : il l’aura son Kamaka !
      Et si du nylon il en trouv’ pas, y prendra du boyau d’chat !

      Kiki !!

(Voix Kiki) : Un camaron, c’est comme un calamar, mais rond !


* Y a des pitons : le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise (sommets volcaniques de la Réunion)
** Camarons : sortes de grosses crevettes de la Réunion

alaouet:
Merci pour le Texte Intégral Bernardine !  :D

Un vrai plaisir de relire et de réécouter  8)

Jérôme:
Excellent !!

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique