Auteur Sujet: Bouquin de Trantor  (Lu 8878 fois)

JAZZ'o-Fils

  • Concert
  • Messages: 1 472
  • Marin sous-marin }< )))°>
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #45 le: 20 novembre 2021 à 21:06:11 »
Notre cher Trantor est une fine plume !     :lis:

J'ai moi-même acheté son  "LEODIENSIA DATA "

je me suis régalé, bien entendu.  L'intrigue est très prenante.
je l'ai refilé ensuite à mon épouse qui lit beaucoup.

J'en ai racheté un autre pour l'offrir à mon meilleur pote de La Rochelle, qui lit beaucoup aussi.

Tout le monde est content...

Merci Trantor !

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #46 le: 20 novembre 2021 à 21:44:24 »
Notre cher Trantor est une fine plume !     :lis:
...

Elles ne disent pas toutes cela... :-)
Merci l'ami!
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 4 846
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #47 le: 24 novembre 2021 à 19:27:39 »
Je continue avec le quatrième opus...
Dissidence

Polar ou Science-Fiction ? à vous de voir.
De la Science-Fiction ? Oui, certes, il y a un rayon mystérieux qui semble provenir de Phobos, une lune de Mars. Des savants et des militaires s’arrachent les cheveux pour tirer ça au clair, après qu’un « incident de parcours » leur ait mis la puce à l’oreille, enfin le rayon dans le collimateur, devrais-je plutôt dire...
Mais non, c’est un polar ! En Belgique, une enquête est diligentée, sur une cession d’entreprise qui paraît douteuse. On confie le boulot à deux bras cassés, un enquêteur sur le retour un peu porté, comme il se doit, sur la bouteille, et une inspectrice sulfureuse qui aurait de mauvaises fréquentations. Ajoutez à ça un sombre truand serbe, une ex-flic hackeuse de haut vol et quelques rupins roulant carrosse, qui cachent bien leur jeu et tirent les ficelles depuis des manoirs inaccessibles. Tous les ingrédients du polar sont bien là. Mais… Et ce rayon mystérieux ? Et ce personnage étrange féru d’ésotérisme ? Mélangez bien le tout, et vous avez un "ovni" littéraire entre les mains (pour un roman de SF, ma foi, pourquoi pas). La chute vaut son pesant de cacahuètes, alors je n’en dis pas un mot, comme c’est l’usage.
Mis à part son premier opus, qui se passait en grande partie dans l’espace, voici que les trois ouvrages suivants de cet auteur, prennent racine dans sa Belgique natale, et créent ainsi une vraie « filière Belge » dans le genre. Je ne suis pas spécialiste pour savoir si la filière Belge existait auparavant en SF, mais la voici bien présente aujourd’hui. Que nous réserve la suite ? Avec une telle imagination…

Bon, Val a tout dit, et si bien dit !
Livre reçu hier, je suis resté bien 'éveillé', les 300 pages ont déjà été avalées tellement l'intrigue fut palpitante, l'écriture limpide, les personnages attachants, les dialogues savoureux... !
Ce polar est savamment ficelé, toutes les briques finissent par se rassembler pour un sacré final !
Me voilà 'initié' à la SF belge, j'ai fort bien 'voyagé' en ta compagnie, merci Jean-Marc, je suis impressionné, tu es un vrai écrivain :top:
Je conseille vivement cet ouvrage aux amateurs de polar/SF !
Place au suivant, 'L'immortelle de Maison-Ville'.
« Modifié: 24 novembre 2021 à 20:32:41 par Olive Thom »

Valéry

  • Modérateur global
  • Baryton
  • Messages: 15 121
  • Val qui rit vendredi, dimanche pleurera (Wagner)
    • Naïve Art
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #48 le: 24 novembre 2021 à 21:12:14 »
Et après tu commandes les autres pour Noël ?  :D

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #49 le: 24 novembre 2021 à 21:27:05 »
Bon, Val a tout dit, et si bien dit !
Livre reçu hier, je suis resté bien 'éveillé', les 300 pages ont déjà été avalées tellement l'intrigue fut palpitante, l'écriture limpide, les personnages attachants, les dialogues savoureux... !
Ce polar est savamment ficelé, toutes les briques finissent par se rassembler pour un sacré final !
Me voilà 'initié' à la SF belge, j'ai fort bien 'voyagé' en ta compagnie, merci Jean-Marc, je suis impressionné, tu es un vrai écrivain :top:
Je conseille vivement cet ouvrage aux amateurs de polar/SF !
Place au suivant, 'L'immortelle de Maison-Ville'.

Trop heureux de ton retour, Olive!
Merci.
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #50 le: 24 novembre 2021 à 22:20:08 »

Et aussi, si ceux qui ont apprécié mes bouquins pouvaient laisser une appréciation sur Amazon, ou Babelio, ou que sais-je encore, je leur serais éternellement reconnaissant. Ceux qui n'ont pas aimé, c'est pas obligé!  :D
C'est le seul moyen pour un auteur indépendant de gagner de la visibilité.
Merci d'avance.
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 4 846
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #51 le: 24 novembre 2021 à 23:08:14 »
Commentaire ajouté sur Amazon, en attente d'être publié.

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #52 le: 24 novembre 2021 à 23:16:10 »
Merci Olive!
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 4 846
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #53 le: 30 novembre 2021 à 21:38:57 »
Le dernier en date (vient juste de sortir...)
L’Immortelle de Maison-Ville, de Jean-Marc De Vos

Une dystopie apocalyptique ?
Une dystopie, certainement, notre société au siècle prochain, après les grands conflits, sous le joug d’un triumvirat appliquant des lois « Éthiques et Écologiques ». On pourrait rêver d’une société de rêve où enfin les problèmes seraient réglés, ici, s’ils le sont, c’est avec une poigne certaine, mais ce qui ne change pas, ce sont les bénéficiaires de ce système… Et qui dit bénéficiaires, dit laissés pour compte. C’est là qu’on entre dans Maison-Ville.
Apocalyptique, ça vous le découvrirez au fil des pages et pour ne pas « divulgâcher » (comme on dit à la radio…) je n’irai pas plus loin.
Pour ceux qui connaissent l’auteur et son univers, on y retrouve des décors urbains qu’auraient pu dessiner un Philippe Druillet, Enki Bilal ou François Schuiten.
Les personnages sont hauts en couleurs et forts en verbe. Deux héroïnes (dans ma lecture personnelle) qui sont à l’opposé, que tout sépare, et pourtant entre lesquelles le courant va passer jusqu’à…
Difficile d’en dire plus, les péripéties ne manquent pas, plusieurs rebondissements bien dosés, l’intervention de nouveaux acteurs qui viennent enrichir l’histoire à mesure qu’elle progresse, pas le temps de s’ennuyer le long de ces presque 400 pages.
Ce que je retiens, c’est qu’on peut avoir une lecture à plusieurs niveaux : une dystopie bien construite avec comme dit plus haut, des personnages forts, du sang du sexe et des larmes, et de bonnes scènes dignes d’un blockbuster de fin d’année, explosions, évasions, face à face entre les forces du « bien » et du « mal » (avec des guillemets, car on ne sait plus trop où situer l’un et l’autre).
À un autre niveau on a une description du monde dans lequel nous vivons, avec ses travers, ses idéologies et les excès qu’elles induisent, et les dégâts que tout cela peut faire.
Puis on a une vision métaphorique sur la destinée de l’humain (et de la femme en particulier) qui n’est certes pas la moins intéressante.
Un point que je remarque également, l’auteur, déjà dans ses précédents romans, mais plus encore dans celui-ci, accorde à la femme une place prépondérante, tant pour ses héroïnes, qui ne sont pas toutefois sans ambiguïtés ni complexités, que pour les rôles de méchantes où elles savent aussi exceller.
Un excellent roman, le meilleur que j’ai lu depuis un moment.

Pareil, le meilleur de ce que j'ai pu lire ces derniers temps, je l'ai plus que savouré.
Que dire d'autre après Val qui a parfaitement résumé et analysé ?
Ce roman apporte une vision intelligente de ce que pourrait devenir assez prochainement notre monde, et ce qu'il est et a déjà été d'ailleurs.
Tous les ingrédients sont judicieusement rassemblés et décrits pour cela : géopolitique, éthique, écologie, économie, religion, pouvoir/misère, diplomatie, alliances, trahisons, guerres, complotisme, grand banditisme, jalousie, sexe, santé, recherche de l'éternité avec une facette fantastique et mythologique finement pimentée..
Après la destruction de toutes les villes sur terre suite aux guerres ravageuses du 21ème siècle, l'humain a tenté de se reconstruire avec des lois écolos éthiques plus que drastiques, mais lupus est homo homini..
Une observation savante et pertinente de notre société.

La description des personnages et leurs dialogues valent leur pesant d'or, et comme l'a souligné Val, que de surprises pour nous transporter alléchés jusqu'à la fin !

Du grand art monsieur Jean-Marc De Vos !
Une lecture à immortaliser !
Allez, hop, un p'tit commentaire flatteur sur Amazon.

Encore une fois, je recommande vivement la littérature de notre ami belge Trantor !
« Modifié: 01 décembre 2021 à 14:32:18 par Olive Thom »

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #54 le: 30 novembre 2021 à 23:14:57 »
Deux avis pareils d'affilée, Olive!
Que puis-je ajouter?
Tu me laisses sans voix!
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."

Olive Thom

  • Tenor
  • Messages: 4 846
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #55 le: 01 décembre 2021 à 00:01:03 »
Deux avis pareils d'affilée, Olive!
Que puis-je ajouter?
Tu me laisses sans voix!

Trantor sans sa légendaire voix caverneuse, quel dommage !  :D

Mon personnage préféré : le commandant Willy Baumsteiger, sacré client ! Sinistre, terrifiant, mais qu'est-ce qu'il m'a fait marrer !
« Modifié: 01 décembre 2021 à 00:02:52 par Olive Thom »

Trantor

  • Concert
  • Messages: 2 171
  • "Genius"
Re : Bouquin de Trantor
« Réponse #56 le: 01 décembre 2021 à 00:03:26 »
...
Mon personnage préféré : le commandant Willy Baumsteiger, sacré client !

Le personnage préféré de mes lectrices aussi, comme quoi les bad boys ont encore de beaux jours devant eux!
"J'ai dit que c'était simple, pas que c'était facile."